PUBLICITÉ

Usine Copeol: Plus de 200 employés libérés

La Compagnie d’exploitation des oléagineux (Copeol) a libéré plus de 200 travailleurs, a-t-on appris à Rfm. Ces employés ont été envoyés au chômage. Pour la plupart, des saisonniers. Ils ont reçu des lettres faisant état d’une rupture de leurs contrats.

Cet mardi, ils ont tenu un rassemblement dans l’enceinte de l’usine au côté de la section syndicale pour crier leur désarroi. « La direction a notifié l’ensemble des saisonniers un préavis de fin de contrat le 31 janvier 2020. Ce qui veut dire que tous ces travailleurs vont traîner dans les rues parce qu’ils vont perdre leurs emplois », s’est désolé Samba Wane, secrétaire général du syndicat des travailleurs indiquant que ceci est dû à une campagne de collecte désastreuse.

Alerte

Pourtant, ils l’avaient craint et crié sur tous les toits pour alerter depuis le démarrage de la campagne en vain. Des centaines de travailleurs vont devoir faire face aux exigences du chômage.  « Aujourd’hui, ces travailleurs ont voulu montré leur désarroi, montré leur inquiétude par rapport à cette situation. C’est pourquoi ils se sont réunis aujourd’hui pour montrer la situation qu’ils sont en train de vivre. Vous voyez derrière moi, il n’y a pas que des saisonniers ; nous sommes une société qui emploie des travailleurs saisonniers en majorité mais qui utilise d’autres travailleurs sous forme de GIE. Donc, derrière moi, il y a plus de 200 travailleurs qui vont perdre leur emploi », a détaillé M. Wane.

Constat

Pour un objectif de 80.000 tonnes de graines d’arachides, la Copeol n’a pu collecter que 1600 tonnes pour l’heure. Contrairement à l’année dernière où elle avait collecté au moins 26.000 tonnes. La cause principale, c’est la présence des chinois disent-ils mais surtout également la mauvaise campagne agricole dont les chiffres annoncés en termes de productions par le gouvernement sont en porte à faux avec la réalité sur le terrain selon ces travailleurs.

 

 

 

 

Copeol Libéré
Annonces

Publier un commentaire