PUBLICITÉ
forum-economique
Tivaouane : La douleur de trop, tragédie sans coupables, horreur sans responsables….
PUBLICITÉ

Tivaouane : La douleur de trop, tragédie sans coupables, horreur sans responsables….

La fuite en avant érigée en règle de gestion conduit à la révoltante tragédie de la mort d’anges innocents abandonnés aux flammes de l’enfer d’un incendie attisé par les cris d’effroi d’un personnel absent, gesticulant devant les portes closes d’un service en feu, comme un holocauste emportant et la vie et l’espoir de familles éplorées, frappées d’une immense douleur dont le grand vide répond à leur silence d’effroi, qu’expriment leurs yeux grand-ouverts qui semblent chercher à comprendre ce qui leur arrive.

Mes condoléances au peuple sénégalais, mes condoléances à Tivaouane, mes condoléances aux familles percluses de douleur et frappées d’un deuil impossible à endurer.

Oui, il faut des mots pour dépasser la douleur, tant elle est muette quand elle est grande. Nous en avons assez des discours ronronnant de vibrantes pédantesquement articulées, aussi pompeux que vides de sens.

Au Président de la République d’agir. Ne dit-on pas en effet que « la plus courte réponse est l’action »?
Malheureusement, le Sénégal préfère le bien dire au bien-faire, et, de justifications en justifications, DIEU et son fameux « ndogal » finiront désignés comme les causes d’un scandale supplémentaire qui frappe encore la santé au Sénégal !
Cissé Kane NDAO
Président A.DÉ.R

PUBLICITÉ

3 commentaire

  1. Assane @yahoo.fr

    Il faut vite degager Macky sall a la Tete du pays pour pouvoir installer un Regime qui pense a la securitè des senegalais

  2. Alioune ndiaye

    Merci Cissè de ce cri de coeur. Il est temps que les coupables et les responsables soient identifiès et qu’ils paient à la hauteur de leurs fautes. Cette nouvelle tragèdie dans le secteur de la santè ne doit pas passer pour perte et profit

  3. Soweto

    De ndogol yalla à ndogol yalla continous comme ça, le pire reste à venir