Souleymane Nd. Ndiaye: « Pour Wade, la Crei n’offre pas de garantie, de neutralité et d’objectivité »

Souleymane Nd. Ndiaye: « Pour Wade, la Crei n’offre pas de garantie, de neutralité et d’objectivité »

Souleymane Ndéné Ndiaye est contre la délocalisation du procès de Karim Wade. Mais dit comprendre cependant la radicalisation du Pape du Sopi qui s’explique par le fait que la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) n’offre pas de garantie, de neutralité et d’objectivité.

« Me Abdoulaye Wade ne souhaite pas que son fils fasse l’objet de tracasseries. C’est la raison pour laquelle, il en appelle à un arbitrage », souligné le dernier Pm du régime libéral sur la Rfm.

« Si Wade veut que son fils soit jugé à l’étranger, argumente Me Ndiaye, « c’est parce qu’il estime la juridiction devant laquelle Karim Wade est en train d’être jugé ne présente pas toutes les garanties d’équilibre et de respect des droits de la défense. Pour que si son fils demain est innocenté par le dossier que ce tribunal ne puisse pas le relaxer ».

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire