Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Senelec-Akilee : Cheikh Sadibou Diop ALERTE sur une nébuleuse qui ne l’indiffère pas…

Ajouter un maillon à la chaîne d’approvisionnement pour enrichir qui?“, c’est la question que se pose Cheikh Sadibou Diop qui demande aux “abonnés” de se lever…” Le Coordonnateur du mouvement “ALERTE” est revenu sur l’affaire Senelec-Akilee, estimant en tant que citoyen sénégalais et client de la Senelec “tout court”, que ce débat ne saurait le laisser indifférent.

Mon opinion…

Depuis quelque temps l’actualité sénégalaise est dominée, outre le COVID19, par l affaire SENELEC-AKILEE dont on a l’impression que les protagonistes ont ouvert une guerre par presse interposée. L’analyse des différents éléments publiés, y compris du contrat liant la Senelec à Akilee qui a fait l’objet de publication dans la presse, m’a permis de fonder ma propre opinion“, souligne Cheikh Sadibou Diop.

Sur les compteurs…

Il poursuit : “les compteurs d’électricité installés chez les clients de la Senelec ont toujours été achetés par celle ci, directement et sans aucun intermédiaire auprès des fabricants. Les fabricants de compteurs connus sont : Heixing, CLOU, Kaifa, Simelec et dernièrement Powercom Etc. Avec l’avènement d’Akilee, la Senelec a introduit, en 2019, un maillon supplémentaire dans la chaîne d’approvisionnement. Ainsi, plutôt que d’aller effectuer un achat directement auprès des fabricants, comme il est de coutume, le directeur général d’alors à choisi de domicilier l’achat des compteurs auprès d’Akilee…

Le “prétexte…

Celui-ci, rappelle le coordonnateur du mouvement ‘ALERTE’, sur la base d’un contrat d’exclusivité de dix (10) ans et d’un bon de commande de 187 milliards de frans cfa, va se substituer à la Senelec pour effectuer les achats auprès des fabricants et les livrer à la Senelec en fonction de ses besoins annuels. Le tout enrôlé sous le prétexte d’une réduction des pertes ! Il faut noter au passage que la société Akilee n’est pas un fabricant de compteurs et n’a exhibé aucune expérience en matière de négociations ou d achats de compteurs électriques…

Interrogations…

La question que je me pose est la suivante : Si la Senelec était autorisée par les procédures de marchés publics à signer un contrat de dix ans avec un fabricant de compteurs, n’allait-elle pas obtenir de meilleures conditions d achats et de prix ? La réponse est forcément OUI puisqu’elle n’enrichirait aucun intermédiaire comme Akilee et profiterait de l’effet d’échelle, de la durée du contrat et des garanties pour obtenir des réductions substantielles. L’autre interrogation soulevée, à mon niveau, par ce débat porte sur la procédure ayant abouti à la signature du contrat avec Akilee. Il est clair que la Senelec est une société soumise au code des marchés publics (Décret 2014/12/12 du 22 septembre 2014) et nous voyons tous les jours ses avis de marché publiés dans la presse…“, rappelle-t-il.

Par conséquent, avant la création de la société Akilee, les acquisitions de compteurs se faisaient naturellement suivant les procédures fixées par cette réglementation. Cependant, sur la base d’une participation minoritaire à hauteur de 34% au capital d’Akilee, la Senelec peut-elle se permettre de se soustraire au code des marchés publics et confier directement une commande de 187 milliards à Akilee, sans autorisation préalable de la DCMP ou de l ARMP ?“, s’interroge-t-il de nouveau.

Quelle société n’accepterait pas d’ouvrir son…?

A cet effet, il estime que “si cette possibilité existait, je ne me priverais pas à la place des autorités de la Senelec, de prendre une participation minoritaire au niveau de l’ensemble de mes grands fournisseurs pour m’éviter toutes les contraintes de la DCMP et de l ARMP. Quelle société n’accepterait pas d’ouvrir son capital à la Senelec en contrepartie d une commande de plusieurs milliards de francs cfa et d’une exclusivité de dix ans, en dehors de tout contrôle des structures de l’état ARMP, DCMP, CRSE Etc

Qui, d’Akilee ou de l actuel DG de la Senelec, mérite le…?

De mes interrogations, la seule conclusion objective à laquelle j’ai pu aboutir est que le contrat d’Akilee constitue une magnifique entreprise de spoliation de nos ressources financières publiques, à travers un montage juridico-technique certes bluffant mais illégal. La vraie question qu’il faut se poser maintenant, est de savoir, qui, d’Akilee ou de l actuel DG de la Senelec, mérite le soutien du peuple et des abonnés ? Qu’est ce que se cache réellement derrière ce contrat décennal unique dans l’histoire du Sénégal, servi à Akilee sur un plateau d argent ? Monsieur le directeur général de la Senelec, ne changez pas de cap !!!!“, conclut-il.

 

26 Whatsapp
Annonces
guest
16 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    17:35 - 13/08/2020

    Covid-19 : Ce qu’on risque à refuser de se faire soigner à l’hôpital ou chez soi

    Whatsapp
    17:31 - 13/08/2020

    Alerte Météo : Des pluies annoncées pour les prochaines 24 heures

    Whatsapp
    16:58 - 13/08/2020

    Hôpital Dalal Jamm : La PMA et la victoire du lobby homosexuel

    Whatsapp
    16:50 - 13/08/2020

    Covid-19 : La gendarmerie récolte 10 millions francs en 72h

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp