Sénégal/Guinée : vers l’ouverture des frontières

Sénégal/Guinée : vers l’ouverture des frontières

Les présidents  Macky Sall et Alpha Condé en froid depuis quelques mois à cause de la fermeture par le gouvernement Sénégalais de toutes ses frontières avec la Guinée pour se prémunir de l’épidémie du virus Ebola, sont plus que jamais disposés à réchauffer leurs relations.

A la suite du décès de la grande soeur du Président Guinéen, Macky Sall, dans l’impossibilité de faire le déplacement,  a délégué une très forte délégation. Le ministre sénégalais des Affaires Etrangères Mankeur Ndiaye qui dirigeait la délégation a mis à profit pour mettre l’accent sur les relations de coopération et d’amitié entre la Guinée et le Sénégal.

«M. le Président je tenais à vous redire les sentiments de haute estime, de respect et de haute considération du Président Macky Sall à votre endroit. Le Président Macky Sall considère que les relations entre la République de Guinée et le République du Sénégal sont des relations indestructibles. Ce sont des liens historiques aux péripéties de notre histoire», a dit le Chef de la diplomatie Sénégalaise qui présentait ainsi ses condoléances au Chef d’Etat Guinéen.

Un geste hautement apprécié par Alpha Condé qui s’en est même ému. Très touché, le Président Guinée a magnifié les retrouvailles entre les deux pays autour de ce qui les unit. «Nous allons faire de sorte que malgré nos péripéties, nous renforcions nos rapports personnels, le rapport entre les deux gouvernements pour le développement de la sous-région», a assuré Condé qui annonce toute sa disponibilité à tendre la main à son homologue pour renforcer la coopération avec la Guinée.
«Il est extrêmement important que nous nous donnions la main pour le développement de notre région, surtout favoriser l’emploi des jeunes et aussi l’autonomisation des femmes. Surtout nous avons beaucoup de point communs. Nous sommes ensemble à l’OMS pour les barrages, à l’OMVG. Vous savez que l’énergie est un grand problème pour l’Afrique et avec leadership du Sénégal, nous allons faire ces barrages pour résoudre définitivement le problème d’énergie ».
Des propos fort éloquents pour traduire les bonnes dispositions prises de part et d’autre pour renforcer les relations avec en toile de fond la réouverture des frontières terrestres. C’est dans cette perspective qu’Abdoulaye Daouda Diallo a pu se rendre en Guinée ce week end pour rencontrer Conde et discuter des modalités.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire