Téléchargez l'appli SENEGO
Rétro 2021 : Ces affaires politico-judiciaires qui ont passionné les Sénégalais

Rétro 2021 : Ces affaires politico-judiciaires qui ont passionné les Sénégalais

2021, une page qui va bientôt se tourner, c’est donc le moment de jeter un regard par dessus l’épaule pour tirer le bilan de l’année. Tout au long de la semaine, Senego vous propose une série de rétrospectives de cette année 2021. Retour aujourd’hui sur les évènements qui ont émaillé l’actualité de la vie politique, notamment les affaires politico-judiciaires.

Entre les arrestations du leader de Pastef, Ousmane Sonko, accusé de “viols et menaces de mort” par une employée d’un salon de beauté, de l’activiste Guy Marius Sagna le 20 février, pour association de malfaiteurs, organisation d’un mouvement insurrectionnel et de menaces de troubles à l’ordre public, la réouverture du procès en appel de Barthélémy Dias, condamné en 2017, dans l’attaque de la mairie de Mermoz- Sacré-Cœur, le placement sous mandat de dépôt du député de la mouvance présidentielle, El Hadji Mamadou Sall, cité dans l’affaire du présumé trafic de passeports diplomatiques, 2021 aura été politico-judiciaires avec des tensions sociales aux conséquences retentissantes.

Arrestation de Boubacar Sèye, président de l’ONG Horizons Sans Frontières:


En provenance d’Espagne, Boubacar Sèye, président Horizon sans frontières, a été arrêté le 15 janvier à l’aéroport international Blaise Diagne de Diass, pour avoir donné son avis sur les fonds alloués au Sénégal par l’Union européenne pour combattre l’émigration clandestine. En effet, il lui est reproché des propos tenus dans les colonnes du journal « L’Observateur », le 27 octobre 2020 où il discutait de la récente vague migratoire partant des côtes sénégalaises vers l’Europe. Discutant des fonds de partenariats contre la migration irrégulière au Sénégal, financés par l’UE, Boubacar Séye dénonçait leur mauvaise gestion. Il appelait en outre à une reddition des comptes sur la gestion de ces fonds et à des assises de la migration au Sénégal.

Arrestation de Assane Diouf, Guy Marius Sagna et Clédor Sène sur ordre du Procureur:


Les activistes, Assane Diouf et Guy Marius Sagna et Clédor Sène ont été arrêtés le lundi 23 février, suite à la divulgation d’une conversation téléphonique dans laquelle ils programment des manifestations pour mardi, après la levée de l’immunité parlementaire de Ousmane Sonko.

Guy Marius Sagna accusé d’association de malfaiteurs:

L’activiste Guy Marius Sagna, un militant et membre fondateur du Mouvement “Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine” (FRAPP- France Dégage) arrêté le 20 février, est accusé d’association de malfaiteurs, organisation d’un mouvement insurrectionnel et de menaces de troubles à l’ordre public. Placé en détention le 2 mars, Guy Marius Sagna avait entamé une grève de la faim pour protester contre ses mauvaises conditions de détention à la prison du Cap Manuel.

Arrestation du leader de Pastef, Ousmane Sonko:

L’opposant Ousmane Sonko a été arrêté le 3 mars à Dakar et inculpé pour troubles à l’ordre public et participation à une manifestation non autorisée, alors qu’il se rendait au tribunal pour répondre à une convocation d’un juge d’instruction dans le cadre d’une plainte sur une affaire pénale distincte. Suite à son arrestation, des heurts entre les soutiens de l’opposant et les forces de sécurité ont été notés dans plusieurs villes du pays, occasionnant de nouvelles arrestations et des scènes de pillages, et la mort de 14 manifestants.

Simon et Kilifeu arrêté par la DIC:

Le juge d’instruction du deuxième cabinet n’avait pas perdu trop de temps pour écrouer les activistes Landing Mbissane Seck alias Kilifeu et Simon Kouka, ainsi que leur présumé complice Thierno Amadou Diallo dit « Thier » -qui était déjà en prison-, impliqués dans une sombre affaire d’escroquerie et de trafic de faux visas et de passeports. Il les avait tous inculpés et placés sous mandat de dépôt, suivant ainsi à la lettre le réquisitoire du Parquet.

Arrestation musclée de Barthelémy Dias:

L’opposant Barthélémy Dias a été interpellé mercredi 17 novembre, en fin de matinée par la police de Dieuppeul, alors qu’il partait « à la rencontre des populations ». Son cortège avait été stoppé par la police à Sicap Liberté 1, non loin de son domicile. Le candidat a alors décidé de continuer sa tournée à pied, avant d’être vigoureusement empoigné par les services de sécurité. Après avoir été retenu au commissariat de Dieuppeul, il a été conduit au commissariat central de Dakar. Il a ensuite été relâché par les forces de l’ordre.

Le procès en appel de Barthelémy Dias renvoyé encore au 2 mars:

Le procès du maire de Mermoz Sacré-Cœur, Barthélémy Dias relatif au meurtre de Ndiaga Diouf qui devrait se tenir le mercredi 1er décembre 2021 a été reporté. Il devra donc se tenir le 2 mars 2022, soit après les élections locales. Barthélémy Dias a été condamné à six mois pour «trouble à l’ordre public» dans l’affaire de la fusillade au niveau de sa mairie en 2011.

Arrestations de Guy, Kilifeu, Aliou Sané, Dr Babacar Diop, Nit Doff et Cie :

L’activiste Guy Marius Sagna, Dr Babacar Diop, Nit Dof, Kilifeu, Aliou Sané et plusieurs manifestants…sont arrêtés à la place de la nation, le 25 juin 2021. Ils étaient tous embarqués dans un pick up de la Police. Ils voulaient manifester pour dire non au projet de loi n°10/2021 modifiant la loi n°65-60 du 21 juillet 1965 portant Code pénal et celui du n°11/2021 modifiant la loi n°65-61 du 21 juillet 1965 portant Code de procédure pénale.

Le député, El Hadji Mamadou Sall cité dans l’affaire du présumé trafic de passeports diplomatiques:

Cités dans l’affaire du présumé trafic de passeports diplomatiques, les députés El Hadji Mamadou Sall et Boubacar Villiembo Biaye, avaient comparu, mardi 21 décembre 2021, devant le juge d’instruction. Le juge du deuxième cabinet a placé sous mandat de dépôt le député Mamadou Sall. Les mis en cause, qui ont perdu leur immunité parlementaire en novembre dernier, sont poursuivis pour association de malfaiteurs, escroquerie, blanchiments de capitaux, faux et usage de faux et usage de faux sur des documents administratifs et faux en écriture publiques authentifiées.

19
Annonces
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires