Rencontre Ouattara-Bédié, Fruit d’une médiation de la Grande Loge Nationale du Sénégal (GLNS)

La plupart des chefs d’Etat et des dirigeants de partis sont des « frères ». La franc-maçonnerie joue un rôle de médiateur très important dans les crises politiques et diplomatiques sur le continent. La preuve par la Côte d’Ivoire où Le Témoin  quotidien révèle que la Grande loge nationale du Sénégal (Glns), une filiale du Grand Orient de France (Godf), fait partie des médiateurs de l’ombre qui ont réussi à dénouer la crise post-électorale en favorisant une rencontre entre le président Alassane Dramane Ouattara et son ancien allié Henry Konan Bédié, devenu chef de file de l’opposition.

Rencontre inattendue

Après avoir menacé avec ses alliés d’empêcher la tenue du scrutin et boycotté celui-ci, Bédié a accepté, contre toute attente, de rencontrer son ancien allié devenu pire ennemi, ADO, après que les violences préélectorales ont fait 85 morts depuis le début de la crise.

Médiation secrète des « frères »

 Le Témoin  a appris que des membres de la Grande loge nationale du Sénégal (Glns) se sont rendus à Abidjan pour y rencontrer le président réélu Alassane Ouattara et l’opposant Henri Konan Bédié afin de les inviter à sauver leur pays du chaos. Une médiation souterraine qui a porté ses fruits puisque les deux hommes se sont retrouvés dans le but d’arrêter les violences et les manifestations meurtrières en Côte d’Ivoire.

Même mission à Conakry aussi

Les membres de la Glns auraient également effectué une médiation en Guinée-Conakry où Alpha Condé s’est fait proclamer président de la République pour un troisième mandat contesté par l’opposition dirigée par Cellou Dalein Diallo.

2 COMMENTAIRES
  • GMAIL.COM

    Méfiez vous de GMAIL

  • Paps

    Est ce la meme chose au Senegal? Suivez mon regard…

Publiez un commentaire