PUBLICITÉ

RDC : Le ministre de la justice arrêté puis relâché

Le vice-Premier ministre en charge de la Justice, Célestin Tunda Ya Kasende, a été brièvement interpellé ce samedi, à Kinshasa, en pleine polémique sur la réforme judiciaire initiée par le camp Kabila. Il a été libéré après avoir été interrogé par le Parquet général près la Cour de cassation.

La crise politique se poursuit au sein de la coalition au pouvoir en République démocratique du Congo (RDC). Cette arrestation pour le moins inattendue de Célestin Tunda Ya Kasende en est exemple inédit.

Parquet

Tunda Ya Kasende a été conduit au Parquet général près la Cour de cassation, a indiqué le député et ex-ministre Felix Kabange Numbi, présent devant cette juridiction. Le ministre y a été interrogé avant d’être libéré dans la soirée.

Audition

Durant son audition, la tension est montée devant le bureau du procureur général. Plusieurs membres influents du FCC se sont rassemblés à l’extérieur du bâtiment. Parmi eux, Emmanuel Ramazani Shadary, dauphin de Joseph Kabila lors de la dernière élection présidentielle, le député Aubin Minaku, mais aussi Jaynet Kabila, la soeur jumelle de l’ancien président.

21
Annonces

Publier un commentaire

PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
  • Diouf Sarr specialiste 12:10 - 08/07/2020 Dépistage des cas contacts : La nouvelle stratégie du ministère de la santé
  • Me Malick Sall-ministre de la justice (2) 11:52 - 08/07/2020 Covid-19 : Après sa quatorzaine, Me Malick Sall testé négatif
  • assemblée 11:43 - 08/07/2020 Assemblée nationale : Les Apéristes de Ranérou-Ferlo s’approprient le poste vacant 
  • moutons 11:34 - 08/07/2020 Phoenix-Sénégal : Un agent véreux disparaît avec l’argent des moutons