Présidentielle en Guinée : Fatou Bensouda et la CPI prêtes à sévir si…

Présidentielle en Guinée : Fatou Bensouda et la CPI prêtes à sévir si…

À dix jours de la présidentielle prévue pour le 18 octobre 2020 en Guinée Conakry, la Procureure de la CPI, Fatou Bensouda, s’est prononcée sur les violences préélectorales et les tensions ethniques croissantes. « La Guinée peut et doit prouver sa volonté de combattre l’impunité et de prévenir de nouveaux cycles de violence et sa capacité à le faire », mentionne le communiqué.

« Je condamne tout particulièrement les propos incendiaires »

« Toute personne qui commet, ordonne, incite, encourage ou contribue de toute autre manière à la commission de crimes visés par le Statut de Rome est passible de poursuites devant les tribunaux de la Guinée ou devant la CPI », prévient Fatou Bensouda.

“Je condamne tout particulièrement les propos incendiaires tenus par certains acteurs politiques dans le cadre de leur campagne électorale, qui ont pour effet d’exacerber les tensions ethniques au sein du peuple de Guinée”, déclare Fatou Bensouda qui se dit être très préoccupée par les récentes informations faisant état de brutalités entre les partisans des divers candidats et d’affrontements violents entre les manifestants et les forces de l’ordre.

Par ailleurs, elle a rassuré les victimes des événements tragiques du 28 septembre 2009 et leurs familles, que son bureau ne reste pas les bras croisés. “Mon Bureau continue d’insister pour que les autorités organisent rapidement le procès des accusés. Je réaffirme mon soutien aux autorités guinéennes afin que les auteurs de ces événements tragiques rendent des comptes devant la justice et je me tiens prête à soutenir les initiatives nationales en vue de la tenue d’un procès équitable et impartial”, a-t-elle fait savoir

2 COMMENTAIRES
  • Looooooool

    CETTE CHIENNE A PRIS FAIT ET CAUSE POUR ALPHA CONDÉ DEPUIS LE DÉBUT,DEPUIS LES ÉLECTIONS DE 2010.
    ON SE SOUVIENT DES MENACES QU’ELLE A ADRESSÉ AU LEADER DE L’OPPOSITION GUINÉENNE APRÈS LES ELECTIONS DE 2015 ALORS QUE CE DERNIER ET LES SIENS SONT LES VICTIMES DES VIOLENCES EN GUINÉE
    DONALD TRUMP A RAISON D’INTERDIRE TOUTE ENQUÊTE DE LA CPI SUR LE TERRITOIRE AMÉRICAIN.
    LA CPI FAIT PARTIE DE LA PANOPLIE D’ORGANISATIONS POLITICIENNES MIS EN PLACE PAR LES PUISSANCES EUROPÉENNES POUR TENIR EN LAISSE LES PAYS AFRICAINS PRINCIPALEMENT.
    FATOU BENSOUDA N’EST QU’UN INSTRUMENT DE CE QUE L’ON A COUTUME D’APPELER LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE .
    EN AFRIQUE FRANCOPHONE ,LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE.SE RÉDUIT À LA SEULE FRANCE.

    CETTE FRANCE QUI A DONNÉ LE POUVOIR À ALPHA CONDÉ EN 2010 ALORS QU’IL N’AVAIT PAS GAGNÉ DANS LES URNES.
    FATOU BENSOUDA EST AU COURANT DES TUERIES EN GUINÉE ET DU NOMBRE DE VICTIMES MAIS N’EN A CURE.
    ELLE REÇOIT DES ORDRES POUR S’INDIGNER ET LES ORDRES NE SONT PAS ENCORE VENUS.
    LE FNDC A ÉCRIT AU BUREAU DU PROCUREUR DE LA CPI POUR SIGNALER LES MORTS ET VIOLATIONS DES DROITS DE L’HOMME.
    AUCUNE REPONSE.

  • Dial

    ET LES USA TRUMP TA DEMONTER FATOU LA TOUTOU ET CHEZ TOI EN GAMBIE ENQUETTE CHEZ TOI EN GAMBIE AVANT DE VENIR EN GUINEE TU AS DEJA ECHOUER EN COTE D’IVOIRE
    AVANT LA GUINEE IRAK AFGHANISTANT ARMENIE AJERBAIDJAN SYRIE LIBAN VENEZUELLA COLOMBIE LIBYE USA…… FATOU FINIS AVEC CES PAYS AVANT LA GUINEE

Publiez un commentaire