Photo : corruption présumée à Kébémer, deux policiers impliqués selon une jeune fille

Photo : corruption présumée à Kébémer, deux policiers impliqués selon une jeune fille

Dans sa parution du jour, le journal Bes Bi Le Jour a rapporté une affaire de présumée corruption impliquant deux policiers, accusés par Aïssatou Faye, une jeune fille liée à l’ancien ministre Mansour Faye.

La Police nationale a réagi en publiant un communiqué pour clarifier les faits. Selon le communiqué, le 25 avril 2024, aux environs de 13 heures, Aïssatou Faye s’est rendue au commissariat urbain de Kébémer. Elle a affirmé avoir été victime d’une extorsion de fonds de 300.000 F CFA par des policiers chargés de la circulation le 23 avril 2024 vers 15 heures à Kébémer.

Aïssatou Faye a déclaré que lors d’un contrôle de routine, les policiers ont découvert en sa possession une somme de 21.000.000 F CFA. Après un examen sommaire sur l’origine de ces fonds et sur ses activités, les agents lui auraient signifié qu’elle ne pouvait pas circuler avec un tel montant. Sous la menace d’éventuelles poursuites pénales, les agents auraient réussi à lui extorquer 300.000 F CFA.

Les investigations menées par le chef de service ont permis d’identifier les deux policiers impliqués, qui ont reconnu lors de leur interrogatoire avoir reçu la somme indiquée, mais de manière gracieuse. Face à ces actes graves, des mesures disciplinaires ont été prises. Les deux policiers ont été relevés de leurs fonctions et placés en arrêt en salle de discipline.

Photo : corruption présumée à Kébémer, deux policiers impliqués selon une jeune fille

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire