PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
gaz - Pétrole et gaz : Le Sénégal ajourne l'attribution des nouvelles licences

Pétrole et gaz : Le Sénégal ajourne l’attribution des nouvelles licences

D’après le ministre du Pétrole et des Energies, le Sénégal a renvoyé jusqu’au 4 novembre prochain, l’octroi de nouvelles licences pétrolières, dont le lancement était prévu en octobre courant. 

Justification ministérielle

Toutefois, les raisons de cette décision de report n’ont pas été avancées. Mais, selon le ministre du Pétrole et des Énergies, Mouhamadou Makhtar Cissé, « certains documents contractuels doivent être finalisés avant le démarrage effectif du processus ».

Objectif : 1 milliard de baril 

Il a en outre informé que c’est un cycle qui comprendra 10 blocs en on-shore et en off-shore. Le Sénégal compte démarrer sa production de pétrole qui s’appuiera sur une base d’un (1) milliard de barils, entre 2022 et 2026.

Projet sous-régional gazier

Notre pays devrait aussi lancer, en coopération avec la Mauritanie, l’un des plus grands projets gaziers d’Afrique subsaharienne, informe le ministre.

Licences Ministre
Annonces

(7) commentaires

Malick Diallo

Il faut quil est la transparence est le serieux les senegalais sont fatigue depuis les independance le pays ne bouge pas les gens deviennent de plus en plus pauvre ont compte sur vous ne nous decevez pas sur vous plait

Mustafa Sow

C’est très étrange, je demande où est l’argent de notre pays, où il passe ou tout simplement entre les mains du pire gouvernement de tous les temps.

Baba+Dia

Macky va mal et c’est malheureux

Mustafa Sow

un président qui n’aime pas son pays, c’est nous qui vous envoyons tôt ou tard en prison

Baba 99

Cette fois-ci dafa wora leer . Na niou baayi alal bi niouy mayé ak di seedoo.

Rone Mbaye

Le régime actuel corrompu et dictatorial et injuste trahit son peuple en bradant les ressources minières et pétrolieres du Sėnégal au profit de voyous comme Frank Timis et autres lobbies
Peu importe les milliards de barils de pétrole ou de gaz produits, très peu reviendra au peuple Sénégalais.. Tout est raflé par les lobbies étrangers et des clans. C’est de la haute trahison. Que reste-t-il pour le Sénégal de l’or de Sabadola ? Rien. Les populations locales crèvent dans la pauvrette et les lobbies se remplissent les poches de plusieurs milliers de milliards. 400 ans après le début de l’esclavage, nous ne sommes toujours pas encore libérés de nos chaînes ! Les chefs locaux qui ont vendu nos ancêtres pour des pacotilles sont remplacés par des régimes corrompus qui bradent nos ressources et contraignent les jeunes désespérés à s’exiler quitte à se noyer dans les eaux de la méditerranée !

Dansokho

Que l’intéré du peuple senegalais soit de dans.

Publier un commentaire