PUBLICITÉ

Niakhene : Une dame mortellement poignardée par son ex époux

Une jeune fille âgée de 22 ans a été poignardée à mort ce samedi matin par son ex époux à Niakhene, village de la commune de Médina Sabakh. Le corps de la fille été évacué à la morgue de l’hôpital régional de Kaolack pour les besoins de l’autopsie.

Diarra Cissé ne survivra pas à ses blessures. Les coups de couteau qui lui ont été assénés par son ex-mari ne lui laissent aucune chance de survie en dépit de son évacuation d’urgence à l’hôpital. «Je suis surpris par les cris de détresse. J’ai demandé et ils m’ont dit qu’il l’a poignardé. Je me suis dit qu’il faut que je la sauve en l’évacuant d’urgence à l’hôpital. Quand nous sommes arrivés à l’hôpital, on m’a signifié qu’elle a rendu l’âme. Il fallait que je parte à la gendarmerie pour les papiers et consœurs », a déclaré sur Rfm son oncle Momath Diallo.

Morgue

La victime âgée seulement de 22 ans n’avait pas encore d’enfant. Ses parents venus pour les besoins de l’autopsie ont été croisés à la morgue de l’hôpital régional, El Hadji Ibrahima Niass de Kaolack. « Le corps est là dans la morgue. A l’instant, on est en train de régler les papiers pour l’amener à sa dernière demeure », a-t-il dit.

Policier poignardé…

Pendant qu’ils attendent la sortie du corps, un véhicule de la gendarmerie du Commissariat central de Kaolack arrive et s’immobilise à côté de la morgue. C’est pour les besoins de l’inhumation  du policier Mouhamed Ndao originaire de Koutal poignardé mortellement vendredi à Moussala Mahinanime. Il sera inhumé dans son village natal à Koutal, dans la commune de Ndiafat.

 

Medina Sabakh
whatsapp 306
Annonces

Publier un commentaire