Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

“Ne mêlez pas, s’il vous plaît, les yàlla-yàlla à cette histoire de Tawaf à Touba”, Allaaji Jibi Séy

C’est avec beaucoup d’amertume et de désolations que nous avons vu des sites d’informations relayer (dakaractu, senegal7, sunubuzz… etc.) des propos infondés d’assistants au fameux Tawaf disant que ce sont les disciples de Cheikh Moussa Cissé Ndiamé Darou, communément appelés les yàlla-yàlla.

Ce n’est pas à nous de leur rappeler leurs leçons d’éthique, de déontologie et surtout de vérification nécessaires pour ne pas blesser, raconter des faussetés à l’encontre de toute une communauté.

Rappelons que Cheikh Moussa Cissé est un guide spirituel menant ses disciples vers leur Seigneur, fils de Serigne Mor Khorédia Cissé, Cheikh de Sëriñ Tuubaa d’ailleurs son nom est cité dans Matlabul Xaajaat fii nazmi ahli Cheikhi wa zawjaat de Cheikh Moussa Ka.

Les yàlla-yàlla ne sont mêlés à cette histoire de Tawaf à Touba de près ou de loin et nous sommes convaincus que les masques tomberont bientôt inchAllah quand les identités de ces personnes égarées seront connues. Égarées car tout musulman connaisseur des pilliers de l’Islam et du comment leur pratiquer est conscient que le Tawaf ne peut et ne doit être fait qu’à la Mecque sur la Kaaba.

Vouloir le faire à Touba en tournant 7 fois autour de la grande mosquée est contraire à l’enseignement de Cheikh Ahmadou Bàmba Xaadimu Rasuul et de notre Prophète Muhammad alayhi salaatu wa salaam.

La communauté qui répond volontiers par le nom yàlla-yàlla car le mot Yàlla (Dieu) revient souvent dans leurs discours grâce à l’éducation et l’élévation spirituelles qu’ils ont reçues de leur guide a un Chef qui est Cheikh Aladji Kéba Cissé, actuel Khalif de Cheikh Moussa Cissé Ndiamé Darou. Il a eu à recevoir la visite de son guide Serigne Mountakha Bassirou Mbacké à Darou Cissé en 2019 et ses disciples n’iront jamais à Touba sans son ndigël et ce serait pour effectuer leur ziar annuel auprès du Khalif général des mourides mais jamais y aller pour faire des actes contraires à l’enseignement de Cheikh Ahmadou Bàmba Xaadimu Rasuul.

Ce qui est loin d’être la conduite d’un véritable disciple de Cheikh Moussa car ayant reçu une éducation religieuse par le biais du soufisme et de la théologie qui doit le pousser à être dans la droiture où qu’il puisse se trouver comme l’a enseigné Cheikh Ahmadou dans son ouvrage Masaalikul Jinaan : « le véritable disciple n’a d’aspirations que l’agrément d’Allah où qu’il puisse se diriger ».

Les jugements de personnes malintentionnées ne sauraient altérer notre dévotion envers Dieu et en son agrément mais il s’agissait juste d’éclairer la lanterne à tous ceux qui accusent cette communauté comme étant l’auteur de cet acte odieux de fameux Tawaf dans cette localité que Cheikh Ahmadou Bàmba n’a fondée que pour vivifier la Sunna du Prophète Muhammad alayhi salaatu wa salaam (voir son panégyrique Matlabul Fawzayni). Y aller pour faire des actes contraires à l’enseignement du Prophète et de son fondateur ne peut relever que de l’égarement. Qu’Allah nous en préserve. Amiin.

Par Allaaji Jibi Séy, scénariste et producteur du film Mustafaa yàlla-yàlla bi, auteur de Seex Ahmadu Bàmba Xaadimu Rasuul jaar-jaar et de Masaalikul jinaan ci làkku wolof.

4 Whatsapp
Annonces
guest
11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    17:45 - 07/03/2021

    Direct: Déclaration de la jeunesse de la mouvance présidentielle (BBY)

    Whatsapp
    17:32 - 07/03/2021

    Aliou Sall caché au Lamantin Beach : La directeur de l’hôtel dément et annonce une plainte…

    Whatsapp
    17:23 - 07/03/2021

    Liga: Le Real Madrid arrache le nul sur la pelouse de l’Atlético (vidéo)

    Whatsapp
    17:00 - 07/03/2021

    Urgent : La déclaration de Karim Wade sur la situation du pays

    Whatsapp
21
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp