PUBLICITÉ

Ndiassane : Polémique sur l’inhumation de Ahmet Bachir Kounta…

L’histoire bégaie encore entre les fils de Ahmet Bachir Kounta et les membres de la famille Kountiyou, après le polémique autour du lieu d’enterrement de Sidy Lamine Niass. 

Ses enfants, à la tête son fils aîné Okhbata Kounta, ont souhaité que leur père soit inhumé dans la mausolée du fondateur de Ndiassane, Cheikh Bou Mouhamet Kounta et de ses Khalifes généraux dans l’enceinte de la grande mosquée de Ndiassane.

Bachir Kounta qui n’avait pas le grade de Khalife devait se contenter du même sort que ses autres frères, entendu que seuls les Khalifes généraux et les Imams devaient y être enterrés.

Le Khalife général s’est opposé catégoriquement à la requête des enfants de Bachir Kounta. Ce que les fils du défunt ont aperçu comme une humiliation, surtout que leur père a consacré sa vie au rayonnement de la tarikha.

Il ordonne à ce que Bachir Kounta soit inhumé au grand cimetière du village, aux cotés de sa première épouse et de son grand frère, Mouhamed Abdalah Kounta. Ogba et Sidy Lamine s’entêtent et décident alors d’enterrer leur père dans son domicile en construction, sis à quelques mètres de la résidence du Khalife.

Il a fallu l’intervention de Ousmane Ngom après plusieurs heures de discussions devant des milliers de fidèles. L’ancien ministre de l’intérieur s’est retranché avec les enfants du défunt dans un coin de la mosquée pour dégonfler la bulle de gaz.

Ahmet Bachir Kounta Ndiassane
Annonces

Publier un commentaire