Les avocats de Karim attaquent de nouveau Antoine Diome devant la Cour Suprême

Les avocats de Karim attaquent de nouveau Antoine Diome devant la Cour Suprême

Les avocats de Karim Wade n’en ont pas fini avec le substitut du procureur Antoine Felix Diome. Ils ont attaqué hier le deuxième décret régularisant le statut du substitut du procureur spécial près la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) devant la Cour suprême, d’après Le Quotidien.

Me Ciré Clédor Ly et Cie avaient déjà introduit devant la juridiction suprême un recours en annulation du décret n°2012-679 du 6 juillet 2012, estimant que M. Diome, détaché de la Cour d’appel de Dakar sur appel à candidature en 2012, n’a pas le profil ni le grade pour seconder Alioune Ndao.

Les juges avaient suivi, en parti, la défense, en annulant la nomination de Antoine Diome et en motivant leur décision par le fait qu’en juillet 2012, date de sa nomination, Antoine Felix Diome n’avait pas encore le rang de 1er groupe 2ème grade et qu’il ne l’a eu que 6 mois plus tard.

La cour suprême avait déclaré qu’il appartient au Conseil supérieur de la magistrature de régulariser M. Diome ou de le remplacer par un autre avant le 26 octobre 2013. Et le Conseil supérieur de la magistrature avait rectifié le tir lors de sa réunion du 22 janvier 2013 en intégrant le susnommé.

Les avocats de Karim Wade avaient en conséquence, indiqué que tous les actes auxquels le substitut a pris part sont nuls et nul effets. Mais, les autorités judiciaires avaient répondu que ces mêmes actes ne peuvent être rétroactifs.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire