La situation est revenue à la normale en Gambie

La situation est revenue à la normale en Gambie

Le gouvernement gambien a déclaré, dans un communiqué publié mardi, que la situation était revenue à la normale, suite à une tentative de coup d’Etat survenue dans la nuit du lundi au mardi.

Le Secrétaire général du gouvernement et Directeur de la Fonction publique Kalilou Bayo a déclaré que « contrairement aux rumeurs qui circulent, la paix et le calme continuent de régner en Gambie. »

Il a ainsi invité les Gambiens et les entreprises à reprendre leurs activités.

Des sources concordantes ont confirmé que les activités publiques ont repris dans certains centres urbains de Banjul, la capitale, bien que les banques et autres bureaux soient restés fermés.
Le président Yahya Jammeh a depuis la France fait une déclaration affirmant que quatre des insurgés ont été tués par ses hommes.

Selon lui les mutins étaient partis du Sénégal voisin, une déclaration que les autorités officielles à Dakar n’ont pas encore commentée.

Des témoins avaient annoncé plus tôt qu’au moins trois soldats mutins avaient été tués dans les combats alors qu’un entre eux serait actuellement en cavale.

L’ancien Commandant du palais présidentiel le lieutenant-colonel Lamin Sanneh aurait été tué dans les affrontements.

À l’heure actuelle, seuls les soldats en uniforme sont autorisés à entrer dans la ville de Banjul.

Il y a une atmosphère de peur et de panique chez les résidents de la ville de Banjul et de ses environs notamment.

Il y a eu plusieurs tentatives de coup d’État contre le régime du président Jammeh qui a accédé au pouvoir en 1994 dans un coup d’Etat sans effusion de sang.

Apa

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire