«La liberté provisoire pour Karim en cas d’ajournement du procès»

Pour le procès de Karim Wade, la présence de Bibo Bourgi, l’élément clé du dossier, est indispensable, selon les experts du droit. S’il est autorisé à partir pour se soigner en France, la Cour pourrait ajourner le procès. C’est ce que tente d’expliquer le Pr de Droit, Mady Boiro qui parle également d’une liberté provisoire accordée à Karim Wade.

«La logique voudrait que si le procès est ajourné, Karim bénéficie d’une liberté provisoire. Dans ce cas, l’ajournement est du ressort de la juridiction elle-même et non de Karim Wade. Donc, on ne peut pas continuer à le maintenir en prison. Il est attendu que la liberté provisoire lui soit accordée plutôt que de continuer à le maintenir en prison en attendant le retour de Bourgi», a éclairé Pr Mady Boiro.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire