La Cour rejette le recours contre la loi ougandaise anti-homosexualité malgré l’indignation mondiale

La tension juridique monte en Ouganda suite au rejet d’un recours par la Cour constitutionnelle. Le recours, porté par des défenseurs des droits humains, des universitaires et même des élus du parti au pouvoir, ciblait la controversée ‘loi anti-homosexualité 2023’ promulguée en mai dernier. Cette législation instaure des sanctions sévères contre les actes homosexuels et la ‘promotion’ de l’homosexualité, allant jusqu’à la peine capitale pour ce qu’elle définit comme de ‘l’homosexualité aggravée’.

L’adoption de cette loi a suscité un tollé international, l’Organisation des Nations Unies et diverses organisations militant pour les droits humains s’étant prononcées contre. Les opposants à la loi ont exigé son annulation, en vain. Par ailleurs, cette situation a eu des répercussions économiques, contraignant l’Ouganda à se retirer de l’AGOA et le privant d’aide étrangère et d’investissements.

1 COMMENTAIRE
  • Aïdara

    Tenez bon.

Publiez un commentaire