La coalition Macky 2012 vole en éclats

«Macky 2012» vole en éclats. La structure qui regroupe les alliés de la première heure de Macky Sall et qui avait propulsé ce dernier au second tour de la dernière élection présidentielle est désormais scindés en plusieurs morceaux.

Selon « le Populaire »,  les membres fondateurs de cette coalition qui est présidée par le tombeur de Wade ont jeté l’éponge. Ces derniers ont pris la résolution de quitter la coalition «Macky 2012» dans laquelle ils ne semblent plus se retrouver. Mais, il faut souligner qu’ils demeurent dans la mouvance présidentielle. Ils ont décidé de poursuivre leur compagnonnage avec Macky Sall et de soutenir toutes ses actions dans un nouveau cadre dénommé «Les républicains doomu rewmi».

Ces frondeurs sont constitués entre autres de Maguette Ngom de la Nida, d’Alassane Cissé du Nouveau parti, de Mohamed Moustapha Diagne de Synergie républicaine, d’Ansoumana Danfa du Mac authentique, d’Habib Ndao de «Suxali Senegaal», de Saliou Mbengue du Modem, de Papa Hamady Ndao de «Euleuk Senegaal».

Ces leaders de parti sont soutenus par des associations et mouvements qui roulent également pour le Pr Macky Sall. La particularité de ces démissionnaires de «Macky 2012», c’est qu’ils représentaient l’aile dure de la coalition susnommée.  La nouvelle coalition «Les républicains « doomu rewmi» sera officiellement lancée le 19 octobre prochain, lors d’une conférence de presse.

Le populaire

6 COMMENTAIRES
  • Morecambe

    Toujours des conflits d'interets, chacun veut etre aux premières loges et profiter des avantages du pouvoir alors qu'ils ne font rien pour défendre le président de la république.

  • keuf

    Ils peuvent quitter comme ça parce qu'ils ne pèsent absolument rien sur la scène politique.

  • JUKE

    Une coalition qu'on ne voit jamais quand il s'agit d'aller en croisade contre l'opposition. Toujours dans l'attente du profit facile, je me demande même s'ils roulent vraiment pour le président Macky SALL.

  • murano

    MACKY 2012 n'a meme plus de raison d'etre, nous sommes en 2015.

  • horacio

    Bon vent, on l'attendait depuis belle lurette. Essayez d'etre plus présent dans les débats et revoyez votre travail de communication qui laisse à désirer.

  • riffo
Publiez un commentaire