Présidentielle : La CEDEAO appelle les autorités sénégalaises à garantir « l’inclusivité et la transparence »

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a appelé, dimanche 10 décembre 2023, les autorités sénégalaises à garantir l’inclusivité et la transparence de la prochaine élection présidentielle, prévue le 25 février 2024.

Dans un communiqué final de sa 64e session ordinaire, la CEDEAO a pris « note des préparatifs en vue de cette élection ». Les dirigeants de la sous-région exhortent « le gouvernement et les partis à participer au processus électoral à continuer d’accorder la priorité à l’inclusivité et à la transparence en vue de la tenue du scrutin ».

« La Conférence invite vivement toutes les parties à veiller au respect strict des normes constitutionnelles, des protocoles de la CEDEAO et de l’État de droit dans la gestion du processus électoral et d’autres questions connexes, afin de renforcer davantage la culture démocratique du pays », lit-on dans le communiqué.

Cette déclaration intervient alors que la présidentielle sénégalaise s’annonce déjà très polarisée. Le principal opposant au chef de l’État sortant, Macky Sall, Ousmane Sonko, est toujours en prison. Il est sous le coup de plusieurs chefs d’accusation, dont « appel à l’insurrection », et son nom a été radié de la liste électorale.

L’appel de la CEDEAO est donc une mise en garde aux autorités sénégalaises. La communauté régionale entend veiller à ce que l’élection se déroule dans des conditions démocratiques.

9 COMMENTAIRES
  • Moussa Diop

    Chers membres de la CEDEAO LE Sénégal n’a pas attendu votre sommet pour prôner l’inclusivité dans le processus électoral . Tous ceux qui en remplissement les conditions dans un état de droit comme vous dites sont engagés dans le processus de parrainage . Par contre ceux qui sont en conflit avec la loi électorale , la loi est en train de s’appliquer à eux
    dura lex sed lex

  • Adianda

    La CDEAO des comploteurs dirigés par l’association des chefs d’état comploteurs Le vent du renouveau africain a sonné L’Afrique va prendre son envol

    • Démocratie

      Toute l coalition Gueum Sa Bopp derrière le leader Bougane . Plaident pour la restitution du parti Pastef . Et pour la libération sans conditions du leader Ousmane Sonko . Ainsi que tous ces autres détenus politiques dans tout le Pays . Seule issue pour ramener la stabilité , l’unité et la paix dans notre cher Sénégal en 2024. Cependant le combat avec Gueum Sa Bopp pour éradiquer ce système politique pourri en 2024 .

  • Ben

    La CEDEAO ? Un petit club de Présidents croupions à la solde de la France et de Macron, ils font des communiqués pour faire sembler d’être une institution honorable. Vous ne trompez personne. Prêts à tuer les économies malienne et nigérienne, prêts à aller -avec les fanfarons Macky et Outtara, à aller attaquer le Niger sur ordre du ridicule Macron?? Au fait , où sont passées les soldats sénégalais et Ivoiriens qui étaient partis pour massacrer tout sur leur Passage ? Perdus dans les déserts du Sahel ? En panne de localisation,vu que depuis près d’un mois toujours pas arrivés à destination? Il est vrai la France commanditaire s’est enfuie et vs a laissés seuls🤔🤣🤣!?!

  • Mor beye

    CEDEAO amoulen lunguen wAkh comme yenangui setan Macky Sall tethie sonko si kaso bi si ay thiakhan Rek tekiwoulen dará sim

  • Sagna

    Ils parlent de l »inculsivite des élections oui c’est le souhait de tous les bons démocrates. Mais la Cedeao à raté le premier virage et préféré fuir sa responsabilité dans l’affaire de Ousmane Sonko. Son noble devoir c’est en premier exiger à macky la réinscription de Sonko sur les listes électorales. Mais comme tous ces présidents se nourrissent et boivent les mêmes whisky , leur injonction est une fumée sans feu.

  • Baba

    Cedeao de vieux guignols mourants

  • Buur Saloum

    Macky sall à toujours dit qu’il ne respecterait aucune décision venant de la CEDEAO. il ne l’a jamais respecté et aucune sanction ne lui a été infligé.

  • Hmdy

    La CEDEAO est le préfet de la France. On s’en fout de CEDEAO. Nous allons prendre l’indépendance total sans contrôle des auxidentaux.

Publiez un commentaire