Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Inondations et Orsec : “Une aubaine pour la mafia…”, M. Diakhaté

Les inondations constatées un peu partout au Sénégal font jaser jusqu’au plus haut sommet de l’Etat. Pour remédier à cette situation qui hante le sommeil de nombre de Sénégalais, le président de la République, Macky Sall a demandé au ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye de déclencher le plan National d’organisation des secours (Orsec). Dans un post qu’il couche sur sa page facebook, l’ancien président du groupe parlementaire “Benno Bokk Yakkar”, Moustapha Diakhaté dénonce “une aubaine pour la mafia de la misère (…). 

“Inondations et plan Orsec : une aubaine pour la mafia de la misère, urgence de sortir de 20 ans d’erreurs et des sentiers battus ! Les faramineuses dépenses de plus de 1 000 milliards de Francs Cfa pour des résultats aussi médiocres plaident en faveur d’un changement de structures, d’hommes, de politiques et de méthodes.

Rappel

En effet, depuis le début du 21e siècle, le Sénégal a consenti d’énormes sacrifices budgétaires dans sa croisade contre les inondations. Malheureusement, force est de constater que les résultats sont en deçà des dépenses affectées à la recherche de solutions idoines. Ce paradoxe justifie la pertinence de l’audit des infrastructures d’assainissement.

Gouvernements sénégalais

Toutefois, il relève de l’évidence que c’est toute la politique de lutte contre les inondations entreprise par les gouvernements sénégalais depuis 2000, qu’il faut diagnostiquer sans complaisance et réformer en profondeur. Les deniers publics consacrés à la lutte contre les inondations n’ont, manifestement, pas été judicieusement utilisés.

Audit

C’est pourquoi, en attendant, l’audit et ses résultats, il urge désormais de confier les opérations de cette année au génie militaire et d’écarter tous ceux qui ont été associés, dans le passé, à la gestion des inondations : administration centrale, opérateurs économiques et tous les catastrophologues pompeusement désignés sous le respectable vocable d’expert.

Populations

La misère, la détresse des populations ne doivent être une aubaine, une occasion pour des personnes sans foi ni loi de s’enrichir sur le dos du contribuable sénégalais. Au Sénégal comme ailleurs, les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets. C’est un cheval qui gagne qu’on garde, mais pas un tocard perdant.”

Vive la République !
Vive le Sénégal !

101 Whatsapp
Annonces
guest
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    22:55 - 12/08/2020

    Mandat Covid – Gaston Mbengue à ses détracteurs : “J’assume et réitère mes propos…”

    Whatsapp
    22:43 - 12/08/2020

    Ange Cokis: Le monde à l’envers, homosexualité et franc-maçonnerie dominent…

    Whatsapp
    22:15 - 12/08/2020

    Passation de service à Touba : Serigne Ababacar Ibra Mar, le nouveau sous-prefet Ndam (Senego TV)

    Whatsapp
    22:07 - 12/08/2020

    Mercato: Matuidi quitte la Juventus (officiel)

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp