PUBLICITÉ
inondations - Gravité des inondations : L'Etat cherche des finances pour le plan Orsec

Gravité des inondations : L’Etat cherche des finances pour le plan Orsec

Le Président Macky Sall a pris la pleine mesure de la question des inondations, en manifestant sa solidarité et le soutien de l’Etat aux populations des localités impactées. C’est pourquoi il a ordonné le déclenchement du Plan d’Organisation des Secours (Orsec). Seulement, face au retard du gouvernement par rapport aux mesures anticipatives en prélude à l’hivernage, le problème de moyens se pose également pour l’acquisition de tout l’arsenal devant permettre de régler le problème des populations sinistrées.

Cordon de sauvetage après les dégâts

Le Président Macky Sall a instruit le ministre de l’Intérieur de procéder dans une démarche interministérielle renforcée et soutenue par le recensement et la mobilisation de moyens et des ressources financières adéquates. Concernant la question de la mobilité, il a demandé au ministre des Infrastructures d’accorder une haute priorité à la finalisation des infrastructures d’accompagnement du TER, avant la fin de l’année 2019, et au lancement du projet BRT, en vue de faciliter les conditions de circulation et d’assurer les déplacements des personnes et des biens.

Moyens limités des élus locaux

Il faut toutefois constater le retard accusé par l’Etat dans la mise en place des dispositifs de secours pour aider les populations sinistrées. Selon Alassane Sall, le gouverneur de Dakar, « le déclenchement du plan Orsec se fait toujours après constat de l’incapacité des maires et représentants locaux de l’Etat à trouver des solutions efficaces face aux inondations ». Cette pré-alerte pluviométrique, lancée le 9 et le 10 septembre dernier, avec de fortes pluies et les torrents du lundi 16 septembre, a été l’élément déclencheur pour la mobilisation de moyens techniques supplémentaires dans le cadre du plan Orsec régional.

Le matériel technique

Parlant des moyens qui seront déplacés dans les zones inondées, le gouverneur a parlé de tuyaux longs et de grands diamètres, la sécurisation et l’écrêtage des canaux pour faciliter l’évacuation des eaux, de nouvelles motopompes et autres électro pompes à haut débit seront également mises à la disposition des sinistrés.

L’Etat cherche les moyens

Pour le coût de ces opérations, même si l’autorité administrative ne s’est pas prononcée sur l’enveloppe dégagée à cet effet, il a reconnu cependant que l’Etat a consenti à un budget consistant pour régler les problèmes des inondations de cette année. D’ailleurs, le ministre de l’intérieur Aly Ngouille Ndiaye et son homologue de l’Eau et de l’assainissement, Serigne Mbaye Thiam, avaient déjà annoncé la couleur en déclarant que l’Etat mettra tous les moyens qu’il faut et où qu’il puisse les trouver. Il y a de quoi s’inquiéter pour les populations, surtout dans ce contexte de crise financière, marqué par des tensions de trésorerie.
Matériel Moyens
whatsapp 252
Annonces

(2) commentaires

Mr Mbaye

Le gouvernement était en vacance…comment peut on s’en sortir si a cette période de l’année vs partez en vacance

Gainde

Il suffit juste d reaffecter led fonds politiques en fonds d urgence…

Publier un commentaire