Incendie de la mosquée Al-Huda de Bethléem: L’ambassade de Palestine dénonce une campagne de terreur

L’ambassade de l’Etat de Palestine au Sénégal dénonce une ‘’campagne de terreur et de violence’’, après l’incendie par ‘’des colons extrémistes’’, de la mosquée Al-Huda du village de Jab’a, près de Bethléem ainsi que l’inscription de ‘’slogans racistes, hostiles aux musulmans, incitant aux meurtres’’.

Dans un communiqué transmis à l’APS, lundi, la représentation diplomatique condamne ‘’l’incendie, il y a quelques jours par d’autres extrémistes israéliens, de nombreuses parties d’une église orthodoxe à Jérusalem, et l’inscription de slogans hostiles au christianisme et au prophète Jésus-Christ’’.

L’ambassade de l’Etat de Palestine au Sénégal, qui se dit ‘’vivement préoccupée’’, souligne que cette ‘’campagne de terreur et de violence vise à inoculer le concept de guerre de religion en Palestine afin de faire oublier la nature coloniale de l’occupation israélienne (…)’’.

‘’Ces agressions terroristes répétées (…) contre les églises chrétiennes et les sites islamiques, commises par des organisations terroristes israéliennes connues du gouvernement israélien, au vu et au su de ses différents organes de sécurité, prouvent une complicité avec l’appareil sécuritaire israélien’’, selon l’ambassade.

Elle dénonce également ‘’la fermeture récente de la rue Shuhada’’ à Jérusalem, ‘’la judaïsation de Jérusalem-Est (Al Quds) et le transfert de la population palestinienne’’.

L’ambassade de Palestine rappelle que ‘’ces agressions et actes de vandalisme, se déroulent au moment où (les Palestiniens marquent) le triste anniversaire du massacre de la mosquée Al Haram Al Ibrahimi’’ survenu le 25 février 1994.

Un extrémiste avait massacré 29 fidèles palestiniens au moment de leur prière à l’aube du vendredi du mois sacré du Ramadan, rappelle la même source.

La représentation diplomatique appelle la communauté internationale, les pays africains, les institutions internationales islamiques et chrétiennes à ‘’sortir du silence et agir d’urgence pour fournir une protection internationale au peuple palestinien, comme un prélude à notre droit à l’autodétermination’’.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire