PUBLICITÉ

Dr Alioune Sarr : « Le Cng que je dirige ne reconnait pas le Roi des arènes… »

La rencontre avec la presse de ce weekend a été l’occasion aussi pour le président du CNG, Dr Alioune Sarr, de revenir sur d’autres difficultés de la lutte sénégalaise. Comme le problème du titre de Roi des arènes. Sans ambages, Alioune Sarr a indiqué que la structure qu’il dirige ne reconnait le Roi des arènes.

« Le Comité national de lutte que je dirige n’a jamais reconnu le Roi des arènes. Parce que pour nous, pour être le meilleur, il faut battre tout le monde », recadre dans le quotidien EnQuête, Dr Alioune Sarr. Le médecin a aussi préconisé la mise en place d’un tournoi national permettant de désigner un champion à la fin de chaque saison.

Les raisons d’une telle initiative

« Nous devons retourner à l’orthodoxie et organiser un championnat à l’image du football, du basketball ou des autres sports. Je ne crois pas que celui qui a battu le lutteur qui a terrassé tout le monde est le meilleur. Il faut que les VIP aient le courage de s’affronter entre eux dans un tournoi annuel. Le CNG a initié, depuis quelques années, des réflexions comme les championnats de lutte avec frappe organisés par Gaston Mbengue et Luc Nicolaï. Ce que je peux dire, c’est que le CNG organisera un tournoi, si tous les grands champions sont d’accord », a-t-il annoncé.

Le cardiologue a d’ailleurs recommandé aux écoles et aux écuries de lutte de miser sur le concept sport-études pour assurer la reconversion de leurs athlètes. Les écuries doivent faire en sorte que tout garçon qui intègre leur entité puisse au moins présenter un certificat de scolarité ou un certificat d’apprentissage à un métier.

Et sur la reconversion des lutteurs

Pour lui, la reconversion des lutteurs doit se faire très tôt, en raison de la courte durée de la carrière d’un sportif. « On est vieux à 30 ou 35 ans, quel que soit le talent. La lutte, dans sa forme actuelle, ne peut pas absorber l’espoir de tous ces jeunes qui pensent réussir comme Bombardier ou Balla Gaye 2. Nous constatons tous qu’il y a beaucoup de talents qui n’arrivent pas au sommet. Il en existe d’ailleurs dans le football, le basket et les autres disciplines sportives ».

Cng Dr Alioune Sarr
Annonces

(11) commentaires

Mamadou

Vraiment tu devais allez a la retraite tu laisses les jeunes tu n aime Modou lo pourquoi tu ne reconnaît pas il est le roi.tu

Mamadou

Tu devais aller à la retraite tu laisse les jeunes Tyson ou yekini tu n aime pas Modou lo tu acceptes les autres rois sauf lui la honte a ton âge

Charles

J’AIME BIEN MODOU LO,MAIS MR SARR A RAISON:IL FAUT UN TOURNOI POUR ETRE ROI DES ARENES,OU UNE AUTRE FORMULE(LA COUPE DU SENEGAL DE LUTTE,COMME ÇA UN LUTTEUR S’ENGAGE S’IL VEUT ETRE LE ROI DES ARENES,QU’IL GAGNE CE TOURNOIS.

Dave

tu le veux ou pas il est le roi des arènes. C’est nous les amateurs de la lutte qui l’avons choisi tu n’y peux rien. Vas te reposer tu as largement dépassé l’âge de la retraite

Dave

tu le veux ou pas il est le roi des arènes. C’est nous les amateurs de la lutte qui l’avons choisi tu n’y peux rien. Vas te reposer tu as largement dépassé l’âge de la retraite

Bathie

Qu’il doit partir ou pas à la retraite, ça c’est une autre affaire. Mais ses paroles aussi sont à prendre en considération. Et le titre de toi des arènes doit se renouveler chaque avec l’organisation du tournoi.

Seydou Sokoma

et pourtant moustapha Gueye avais battue tout les lutteurs serere et autre pourquoi tu lavais pas donner vas a la retraite

Siguy

M Sarr a été toujours constant à propos du titre de roi des arènes, c’est ce qui explique en partie ses problèmes avec Yekini.
Il a toujours clamé haut et fort et seul Manga 2 est reconnu comme roi des arénes.

Tanis Mbengue

Le Cng doit alors organiser alors son propre Tournoi d’où sortira son Vrai Roi des Arènes Sénégalaises.

Warou

Ce CNG n’apporte aucune innovation ou plus value à cette discipline. Ils constituent plus une charge qui pèse
sur le ministère et les acteurs. Toutes les mesures ou règles qu’ils édictent sont des sanctions pour les lutteurs,
mais rien qui va dans le sens de les protéger eux qui sont les principaux acteurs de cette discipline.
Ils doivent inciter la mise en place d’académies de sport-études, encadrer les lutteurs dans leur formation et leur reconversion/Retraite.
Mais nada. Que des amendes pour ces lutteurs qui en réalité ne sont pas considérés par leur tutelle.

Thieuylii

Un lutteur incognito peut-il être « Roi des Arènes » en battant le « Roi des Arènes »? Il faut catégoriser les lutteurs et définir des critères d’éligibilité pour être « Roi des Arènes » ?

Publier un commentaire