PUBLICITÉ
macky et son dialogue - Discours de Président réélu : l'impératif d'une reconstruction éthique ?

Discours de Président réélu : l’impératif d’une reconstruction éthique ?

« Je tends la main à tous pour engager un dialogue ouvert et constructif dans l’intérêt supérieur de la Nation.».

L’engagement est de Macky Sall, président réélu du Sénégal, « plébiscité » par 58,26% de l’électorat, dont plus 41% l’a sanctionné négativement et aux leader de qui il invite au dialogue, au nom, dit-il, de l’impératif de construction nationale.

Appel parce qu’il ne candidatera pas en 2024 et qu’il veut gouverner pépère, pour tranquilliser sa mise en œuvre du Pse ? Toujours est-il que la distribution du pourcentage des suffrages instille une sorte de bipolarisation de la confiance populaire qui apparaît dans l’écart pas trop large entre le crédit de voix accordé au régime sortant et celui engrangé par l »opposition.

Si cela n’affaiblit pas le pouvoir ni ne donne le pouvoir à l’opposition, il va sans dire que celui qui a gagné a perdu et celui qui a perdu a gagné, comme pour reprendre en filigrane le président réélu, selon qui, il n’y a ni vainqueur ni vaincu.

Mais, pour que cette ambivalence ne soit « antivalence », il faut que le Président préside aux destinées de TOUS les Sénégalais. Ce, en mettant la patrie avant le parti. Car, il ne faut s’y méprendre, présider, c’est se hisser à une hauteur qui permette de s’éloigner des bassesses partisanes. En quoi faisant ? En restaurant l’équité dans le bénéfice des privilèges et dans le couperet des sanctions.

Car, si le bilan de Macky Sall est lourd dans les réalisations matérielles, il s’effiloche dans une sorte de propension à destiner la justice à ses principaux possibles challengers. Et à vue d’œil, on ne peut compter un seul membre du pouvoir sous le coup d’un procès, malgré les rapports des corps de contrôle qui épinglent certains, alors qu’ils sont nombreux, les opposants en prison ou sur qui pendent des menaces de procès.

Ce qui nous conforte, nous Sénégalais fiers d’être lambda, dans notre conviction que le premier chantier qui vaille est de rendre juste la justice. Laquelle, et c’est louable, semble souscrire à ce vent d’apaisement du champ politique, en libérant mardi, tous les jeunes opposants arrêtés dans les échauffourées électorales et en plaçant le colonel Kébé, prévenu d’appel à la révolte, sous contrôle judiciaire.

Que dire de la volonté verbalisée du ministre de l’Intérieur, organisateur des élections, de tout faire pour faire gagner son candidat ? Car on est en devoir de se demander entre l’appel à la révolte populaire et la prise de parti affichée d’une autorité républicaine, ce qui ébranle le plus nos institutions.

Toujours est-il que les propositions du Président Sall sont fortes et, réalisé, ce nouveau contrat de confiance affinera notre modèle démocratique, en révisant le système du parrainage, le Code électoral, la justice, entre autres.

Appel Dialogue Macky Sall
Annonces

(17) commentaires

Baye Sidy Dienne

On ne la pas réélu.

Goor

Macky Sall n’est pas sincere
il va poignarder l’opposition
Quelqu’un qui se dit reelu à plus de 58% ne peut pas avoir les mains liees
IL n’a qu’à diriger le senegal seul
il faut que l’opposition soit vigilente
merci

Pape Diene

Boulen ko falé’ soop man la guemoul tousss..

Anonyme

J’ai aps confiance en lui Macky sall rkkk hunnn dém len rkkk xol

Diedhiou Sidou

hahahhahaha?, laissez moi rire d’abord, Macky, ne nous respect pas, avec tout ce qu’il a fait pour brûler la démocratie Sénégalais ??avec les français, c’est lui-même qui vas Nous faire croire qu’il est fiable, moi je n’ai pas confiance.?réveillons nous île et temps du changement ?refusons les manipulations ?

Khadim Sokhna

C’est le manque de sincérité qui me frémit les oreilles.
J’attend une voix ou je le devine qui dit que c’est pas sincère.
Faudrait que le président Macky Sall regarde sur son rétroviseur pour corriger son être passé.
Pour mieux rendre service la Nation.
Comme ont dit dans un proverbe, que seul les imbéciles qui ne change pas .
Forcément tout sénégalais, souhaite une paix durable.
Que allahou nous quide dans le droit chemin.

Dio

C’est toi qui a été réélu pas l’opposition , que chacun reste dans son rôle .
Yaw laniou fal ligueyal sa rew yaw dong .

Samba

Mane opposition bi lay wakhal sonko di idy bou kén wouydji maki Sall yag n’a léne di wo limouy wakh gueumouthi Dara kou wouydji n’a sénégaléyi khamni yak Maky Sall yéna yéme kép denguédy nakhe sénégalais

Eliane

Vous êtes un leader en Afrique et dans le monde bonne chance pour la mission…Le Président de L’Espoir…
L’Espoir de tout un Continent…
Félicitations Mr le Président

Fabi

Un leadership impeccable
Bravo cher président vous faites la fierté de cette nation

Dioni

A mes yeux, il n’y a plus ni vaniqueur ni vaincu » il faut être MACKY SALL pour faire une telle allégation.
Il est un homme fort ce monsieur !

Annonyme

Il n’est pas sincère en ce qu’il dit en le voyant parler il ne croit pas en ce dialogue
gueumoule boopam

Lang Mane

J’ai l’impression en lisant les commentaires que certains n’ont pas encore digéré la défaite mais soyez de bons perdant car le Sénégal est un l’appel du président logique, donc nous l’encourageons dans ce sens pour fédérer tous autour de l’essentiel, répondre aux besoins des sénégalais.

Lydo

Kou demoul wouyou sa afaire la nioune souniou yone nekkoussi yalla moko fal kenne mounouci dara

Alassane Bathily

Le ridicule ne tue pas dans ce pays.

Bandiougou Sow

Mr le Président jai beaucoup de respect et de considération pour l’institution que vous êtes censé incarner mais autant vous dire tout de suite que n’étant pas politicien je n’ai absolument aucune et je dis bien aucune confiance à votre appel au dialogue et cconfidence pour confidence je conseillerai à l’opposition significative de le décliner avec tout le respect .Merci.

Saliou Mbacke

Boulenko fale il est nill amoul programm aguelen prove wadeyi mai da thiank legui