Téléchargez l'appli SENEGO
Contentieux AfroMundo-ASPT : Me Malal Barry se retourne contre son client et le menace d’une plainte

Contentieux AfroMundo-ASPT : Me Malal Barry se retourne contre son client et le menace d’une plainte

Les prolongations du Festival panafricain «AfroMundo», qui a été organisé par des compatriotes sénégalais au mois d’Octobre 2019 en Norvège se jouent devant les tribunaux sénégalais. La lettre du président de la République, Macky Sall, allait susciter engouement, fierté et honneur pour toute la diaspora africaine en Scandinavie. Mais, tel ne fut pas le cas. La facture impayée dans son intégralité et le manque à gagner causé par le retard s’élève à plus de 25 millions Cfa. Une somme qui devait être investie dans son intégralité pour la création d’«AfroMundo» à Dakar et différents projets dans le Sénégal.

Engagé pour défendre le dossier de Biram Diouf, promoteur de ce festival, Maître Mohamedou Malal Barry, avocat à la Cour, s’est retourné contre son client. Pis, il le menace d’une plainte. Ce dossier peine à être vidé et devait inciter le procureur de la République à se pencher sur cette affaire pour la suite accordée à la plainte contre Maître Barry et surtout permettre au promoteur et ses collaborateurs de rentrer dans leurs droits.

La facture impayée dans son intégralité et le manque à gagner causé par le retard sont estimés à plus de 25 millions Cfa. Ladite somme devait être investie dans son intégralité pour la création du complexe culturel panafricain AfroMundo à Dakar et différents projets au Sénégal.

Cette affaire date de 2019. Au mois d’octobre de la même année, des compatriotes sénégalais ont organisé un festival panafricain «AfroMundo» en Norvège. Cet évènement allait susciter engouement, fierté et honneur pour toute la diaspora africaine en Scandinavie, notamment avec la lettre de soutien du président de la République, Macky Sall. Cette décision de mettre le Sénégal à l’honneur en Norvège, a aujourd’hui coûté cher aux organisateurs. Car, à moins d’une semaine de l’événement, l’Agence sénégalaise de promotion touristique (Aspt) avait tout simplement décidé de faire fi de la lettre du président et d’ignorer ses engagements.

Après plus de 24 mois de tracasseries et plusieurs lettres d’engagements et actes du tribunal, que l’Aspt tarde à respecter, le dossier traîne toujours devant les tribunaux, avec une plainte auprès du Procureur de la République contre Maître Mohamadou Malal Barry Avocat à la Cour, rapporte La Tribune.

Les manœuvres dilatoires et frauduleuses de Maître Barry, engagé pour défendre les intérêts de cette association, fondée par des Sénégalais établis en Norvège, dénotent des combines sordides, une complicité certaine avec l’autre partie ou un manque de respect notoire“, a pesté Biram Diouf dans les colonnes du journal du groupe D-Média.

Avec Pressafrik

15
Annonces
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires