Burkina Faso: baisse des violences et début des négociations politiques

Burkina Faso: baisse des violences et début des négociations politiques

L’aéroport de Ouagadougou est fermé. Tous les vols au départ ou à l’arrivée de la capitale bukinabè sont annulés.
Le frère du président, François Compaoré a été arrêté à l’aéroport.
Les combats se poursuivent devant le palais présidentiel.
Un homme a été tué par balles, ont indiqué plusieurs sources.
La mairie et le siège du parti au pouvoir ont été incendiés à Bobo Dioulasso, deuxième ville du pays.

1 COMMENTAIRE
  • hbnvb

    c’est malheur nos présidents se prennent pour des rois 27 ans au pouvoir tu n’a qu’a foutre le camp et laissé la place aux jeunes.Voilà un des problèmes de notre continent.God bless MAMA Africa

Publiez un commentaire