Annonces
Annonces
» » » » » Bby gagne enfin Dakar et Mankoo éjecté...

Bby gagne enfin Dakar et Mankoo éjecté conteste. La reprise du scrutin exigée à Touba. Points sur l’actu…

  • Mangoné KA Mangoné KA

Bby gagne enfin Dakar et Mankoo éjecté conteste. Fin de suspense à Dakar pour les Législatives de dimanche dernier. Bennoo bokk yaakaar (Bby) gagne le département de Dakar qui tombe enfin dans son escarcelle.  Le ministre Amadou Bâ et camarades ont obtenu officiellement 114 603 contre 111 849 voix pour la coalition Mankoo Taxawu Senegaal. Soit une différence de 2754 voix.

La décision a été prise ce jeudi à l’aube par la Commission nationale de recensement des votes qui a siégé au Palais de Justice de Dakar. Et arrivent en 3e et 4e position la coalition gagnante Wattu Sénégal avec 53 979 voix et le Pur qui totalise 15 432 voix.

Naturellement ces résultats n’émeuvent guère le mandataire de la coalition Mankoo Taxawu Senegaal qui proteste et compte introduire un recours auprès de la Commission nationale de recensement des votes qui va se réunir incessamment. A cause de plusieurs manquements.

Moussa Sow s’insurge, entre autres, contre les dysfonctionnements décelés, ça-et-là, durant le scrutin. En brandissant les nombreux ordres de missions, plus de 7500, qui ont creusé l’écart, surtout, dit-il,  dans des communes comme les Parcelles Assainies. M. Sow espère ainsi que le droit sera dit.

Le mandataire de Bby,  Alioune Badara Diouf,  a remercié les populations de Dakar pour cette confiance placée en Macky Sall, leader de Bby. « On vient de confirmer les tendances qui existaient au soir du 30 juillet », déclare-t-il.

 

La reprise du scrutin exigée à Touba. Des coalitions rejettent les résultats des Législatives du département de Mbacké-Touba. A cause du saccage de plus de 200 bureaux de vote. qui a occasionné des arrestations dans la classe maraboutique.

En tête de file, Bby, qui a saisi le a saisi le Conseil constitutionnel, veut une reprise du scrutin… dimanche prochain!

Pour certains leaders de coalitions, il y a un sabotage délibéré du ministre de l’Intérieur, du sous-préfet de Touba et l’Etat du Sénégal…

Pour Me Babou, avocat de Bby, il s’agit de saccages délibérés des centres et des bureaux de vote ciblés. Ces messieurs voulaient que le vote ne se tienne pas à Touba.

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • Waly Ndiaye
    03/08/2017 10:16

    Ce n’est pas normale Mankoo ne peut pas gagner Grd Yoff médina presque tous les villes dakaroises et donner la victoire à bby est ce normal ? Je vous assure que s’ils ne font attention un nouveau m23 qui renaître ici au Sénégal et ce sera pire .Macky finira en 2019 ça c’est sur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *