BRVM-10 161,50 0,28 BRVM-C 168,76 0,62 Dernière mise à jour : Mardi, 11 décembre, 2018 - 21:00

BOA SN

0,00

SONATEL

-0,28

TOTAL SN

0,00
PROGRAMMES TV
L'horoscope du jour Horoscope du jour En ce moment à Dakar 23° clear-night
Annonces

Babacar Guèye: « Il y a autant d’incohérences (…) dans le fichier électoral… »

Babacar Gueye, fichier électoral, Idrissa Seck, Rewmi
Babacar Guèye: « Il y a autant d’incohérences (…) dans le fichier électoral… »

Babacar Guèye était l’invité de Rfm matin de ce mercredi. Le « Rewmiste » est revenu sur le fichier électoral car, selon lui, le ministre de l’Intérieur,  Aly Ngouille Ndiaye, et Macky Sall cachent des choses aux Sénégalais…

« L’article L 48, sujet à polémique depuis un moment, comporte deux (2) aspects. Le premier, les partis politiques ont un droit de contrôle, c’est à dire ils peuvent voir si leurs militants figurent dans les listes ou pas. Et c’est seulement cet aspect que le ministre Aly Ngouille Ndiaye a pris en compte. Mais si vous allez plus loin dans cet article, il est noté que les partis politiques ont un droit de contrôle et un droit de regard sur le fichier électoral. Et c’est cette partie que le ministre de l’Intérieur refuse de nous concéder…« , dénonce le coordonnateur chargé du parrainage du parti « Rewmi ».

Et de poursuivre dans ses éclaircissements: « On nous demande 1 à 0,8%, soit 66.820 électeurs ou 53.000 et poussière. Alors que du jour au lendemain on nous sort un arrêté nous disant que le fichier avec lequel nous devons partir aux élections comporte 6.628.075 inscrits alors que nous n’avons pas vu ce fichier. Et ils nous demandent 1%… » Ainsi, parmi leurs requêtes, accéder à ce fichier pour vérifier si réellement ce chiffre qu’il mentionne est exact ou c’est moins que ça. « Et si c’est le cas, c’est à dire moins des  6.628.075 inscrits, ce qu’ils nous demandent sur les 1% ou les 0,8% devrait être revu à la baisse…« , précise Babacar Guèye.

Pour lui, le problème ne se situe pas sur le droit de contrôle mais le droit de regard qu’il ont sur le fichier électoral. Note-t-il des nombreuses « incohérences » sur le fichier, mis en ligne.

« Il y a beaucoup de sénégalais qui, lorsqu’il mettent leurs numéros de carte nationale d’identité ou celui de leur récépissé, remarquent qu’ils ne sont pas dans le fichier alors qu’ils ont leurs cartes d’électeurs. Il y a autant d’incohérences qui font qu’ils devraient mettre à notre disposition le fichier…« , selon toujours le « Rewmiste ». Il est impossible, pour lui de connaitre le nombre exact de sénégalais inscrits.

Annonces
Annonces

2 commentaires

  1. Le processus démocratique exige
    Transparency et respect du code électoral. Toutes autres pratiques
    Ne sont que sources de tensions et de confusions : Le Sénégal ne mérite pas Ça.

  2. Paroles de tocard, travailler a endoctriner les senegalais sur apres defaite

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *