PUBLICITÉ

Attaque de mosquées en Nouvelle-Zélande : condamnation ferme du Président Macky Sall

Macky Sall, Mosquée, musulma, Musulman, Nouvelle Zélande
Attaque de mosquées en Nouvelle-Zélande : condamnation ferme du Président Macky Sall

Le président de la République Macky Sall, en vacances à Abu Dhabi, a condamné via son compte Twitter, l’attentat barbare survenu dans deux mosquée de Christchurch, ayant coûté la vie à 49 fidèles musulmans, et prie pour les victimes.

« Soutien à la Nouvelle-Zélande, frappée par une terrible attaque. Je condamne avec la plus grande fermeté ces attentats et associe mes prières et celles du peuple sénégalais aux victimes et à leurs familles », a-t-il déclaré.


Annonces

(23) commentaires

Donnez votre opinion sur le sujet !
maxam

Avant de parler a lexterieu. Jl fo parler a nos marchee ki bruile tjr

abulolo23@gmail.com

salam yèn boki senegal yèpo ziar bobakh t dilèn nianal diamo boubakh? yèn wa marche yèpo gèr yalla fong ko lèn sènbopo gèr samou sèn alel man khaw nan la nèt mana diel ay million diko dogal thi ay barack aki sègè figay die lè sa tèraga dagko wara fingko difarko bamo bakh

abulolo23@gmail.com

ligèy dan koy tèk thi yon yaw daga wara dèfar sa place bamo bakh boparè liga warlo ak governema bi da dife ko bamo mat place so bagè bou amè proplim nio fayla coco assirace mokoy dèf mè pa governema. mè batay foto governema bi migithi perseke dafa wara topoto marche yi di forch nit niè niokoy tabakh way dagay dèm thi place fick fa walorou khalish bouberi t place ba dara bakho thie ay barack yo bon

Love macky

Merci pr

sy malick

yen mome amolen yeurmadè li couko guis sa yaram ndaw sa khole gnekh

Paul

Oh Mrs Macky Sall ! Au lieux de te preoccuper sur l’incendie de petersen tu nous parles de new zeland !
Les jour passe tu nous decois de plus en plus ! Mai Dieu est grand

Babs

Il se la coule douce m. Je suis charlie. Thieuy bi president

Eugene Senghor

Que Dieu punisse l’auteur sanguinaire,ignoble et non croyant barbarre

DAMEL

VA TE FAIRE FOUTRE IL FALLAIT LE FAIRE AVEC CHARLIE HEBDO

Publier un commentaire