Appel Layènes: Des milliers de pèlerins attendus à Cambérène. Mbayang Diop condamnée à mort. Points sur l’actu ce jeudi sur Senego

Appel Layènes: Des milliers de pèlerins attendus à Cambérène. Mbayang Diop condamnée à mort. Points sur l’actu ce jeudi sur Senego

Appel Layènes: Des milliers de pèlerins attendus à Cambérène. La 137ème édition de l’Appel de Seydina Limamoul Mahdiyou Lahi démarre ce jeudi 27 avril  à Cambérène la Sainte et sera bouclée demain vendredi à Yoff. Le thème de cette présente édition est: « Le dialogue comme solutions aux crises actuelles ».

Des milliers de pèlerins se retrouvent aujourd’hui sur la plage de Cambérène, face au mausolée de Seydina Issa Laye, fils du Mahdi, Mame Limamou, puis à Ngor. Ensuite demain 28 avril, Yoff prendra le relais.

Et tous vêtus de blanc, les disciples layènes vont entonner en chœur, durant tout le pèlerinage, cette prophétie de Baye Laye: «Adjibo dahiya laye ya marsaral ins wal djin ini raasouloulahi ileykoum («Venez à l’Appel de Dieu vous, hommes et djinns, je suis l’envoyé de Dieu. L’arabe blanc (Mohamed) s’est noirci»).

L’illettré Seydina Limamou Thiaw Laye,  fils de Alassane Thiaw et de Coumba Ndoye, est né à Yoff-Tonghor en 1843. Sociable, Seydina Limamou, pêcheur, orphelin de père, a perdu sa mère à l’âge de 40 ans.

Le Mahdi a  disparu en 1909, à l’âge de 66 ans, non ans laisser un livre à ses serviteurs. Une oeuvre en arabe qu’il a dictée en wolof à ses disciples.

Avec nos envoyés spéciaux, nous vous ferons vivre en direct les différentes cérémonies à Cambérène, Ngor et Yoff.

 

Mbayang Diop condamnée à mort. Mbayang Diop a été finalement condamnée à mort mardi par la justice saoudienne. Mais la sentence tardera à être exécutée en raison de ses enfants encore mineurs qui doivent donner leur avis sur cette décision de justice une fois majeurs.

Les imams de la banlieue s’étaient mobilisés, en août dernier, pour la jeune sénégalaise, pour formuler des prières à son endroit.

Maintenant, les regards sont fixés vers la diplomatie sénégalaise pour la sortir du guêpier saoudien.

Mbayang Diop, femme de ménage, est accusée, le 16 juin 2016 du meurtre de la femme de son patron, en Arabie Saoudite.  Âgée de 22 ans et habitant  Yeumbeul Sud Dakar, Mbayang est soutien de famille.

 

10 COMMENTAIRES
  • me

    machallah amna solo Baye laye moy rassoulilahi

  • play Boy

    c’est très dur mais l’État doit réagir pour sauver mbayang

  • teranga

    mecrean de merde muhamad edt le seul prophete

  • Dame diop

    gni nio bone

  • senegalaise

    il est le earlier des prophets wedi wounouko mais eh teranga dianguil balat ngay xasté Mohamed mo wax Mahdi ngui niaw sama ganaw and ak issa ibn mariama mou wounouko 40 mahdi mane la nara done mane limamou mahdi la wote mana demb mane tay demb Mohamed tay Imam mahdi c est a metider baparé doga wedi wala gueum. teh Mahdi bobou les grands savants de l Islam baci wa makka niogui koy xar wedi sa venue wedi waxou Mohamed la cuz moko annoncer teh limamou mahdi la woté mais pas autre chose daka woté baparé matal conditions yi téré yi tek donc svp kou guemoul na mandou cuz mandou yalla ki dieuk digual tegou ci Mohamed (psl)

    • Barham

      La venue de mahdi est juste. C’est vrai que mahdi sera venu mais comment. Sa mére s’appela Amina et son pére Abdalah lui Mouhamed ( voila deja d3s ressemblance) et sa duré dans la vie ne serait que 40 jours. Maintenant c’est a vous de voir. Je m »excuse nak et jai pas aussi dit que c’est pas lui le mahdi. Autre chose il n’y aura jamais de prophete apres Mouhamad

  • matayrew

    Non Sénégal leppeu état ki daffa Ray si deukou diambour deuk yeup ak séne loi khana nianal KO mou am dimbalou yalla

  • vive Corée du nord

    svp jl faut aider se femmmme svp svp au Secour le monde entier.nous africains on n’est très fatiguer

  • Mbacke Dieng

    nar yi gno guena doy war gneup lounek lagnuy def sénégalais deuk comme esclave lanu japé sénégalais fofu mais nan seuss ak khôl bu DESS mo takh mbayang agg fofu mais narr domuramla

  • Ass

    senegalais,pensons a une collecte d’argent a proposer a la famille de la victime pour qu’elle accorde son pardon

Publiez un commentaire