PUBLICITÉ

Aminata Angélique Manga sur les viols des Espagnoles: « Ce n’est que du banditisme, la femme est très sacrée… »

La ministre de la Microfinance et de l’Economie solidaire, Aminata Angélique Manga, assimile le braquage survenu jeudi sur l’axe Diouloulou-Bignona à un « acte de banditisme » et appelle les services sécuritaires à faire de la traque des malfaiteurs « une priorité« , afin de préserver « le dynamisme économique » des régions du sud du pays.

Quatre touristes de nationalité espagnole, dont trois femmes, ont été enlevés jeudi en début d’après-midi, entre les villages de Karong et de Kataba 2, dans la commune de Diouloulou, par des hommes armés.

Ces derniers « ont violé les femmes avant de les libérer« , a appris l’agence de source sécuritaire, le même jour.

« Ce n’est que du banditisme. La femme est très sacrée chez les Casamançais. C’est contraire à nos réalités. Ce sont des bandits qui ont commis ces actes regrettables sur des touristes espagnoles« , a réagi Mme Manga.

Elle rendait visite aux familles des victimes de la tuerie de Boffa-Bayotte du 6 janvier dernier.

Accompagnée de ses collaborateurs, Aminata Angélique Manga s’est rendue dans les quartiers de Kandialan, Kénia, Néma 2 et Grand-Yoff, dans la commune de Ziguinchor.

« Nous sommes dans une République, qui a une armée professionnelle et une gendarmerie rompue à la tâche, qui ont reçu des instructions fermes pour traquer tous les malfaiteurs de tous bords. Ces individus armés, qui ont commis ce braquage, auront la punition qu’ils méritent« , a-t-elle poursuivi, indique la même source.

Mme Manga demande par ailleurs aux populations de « ne pas céder à la panique« , en Casamance notamment, la partie méridionale du Sénégal où « de pareils actes de banditisme ne devraient pas tout remettre en cause« .

Elle fait allusion à l’accalmie notée en Casamance, où les affrontements entre l’armée sénégalaise et les indépendantistes du MFDC ont baissé d’intensité durant ces dernières années.

« Nous demandons aux populations d’être sereines et vigilantes« , a insisté Aminata Angélique Manga.

 

Aminata Angélique Manga Diouloulou-Bignona
Annonces

(6) commentaires

Big Senegal

Cette region est foutue! !!! Malheuresement. !!!!! Dommage! !! A l’Etat de jouer sa partition.

Lemou

La femme est sacrée dans toutes les régions et cultures du monde! Il faut arrêter de ramener tout à votre pauvre Casamance.Ces salauds sont bien des casamançais de bon teint!

Beug Sama Rew

on n’y comprend plus rien en quoi être indépendant a de rapport avec le viol
donc le jour où vous serez indépendant le viol serait légal
pauvre de vous rebelles de merde

Jessa

FAIRE DU SUD DU SENEGAL ,UN NO MAN’S LAND AFIN DU FAIRE DU BANDITISME ,D’Y CULTIVER DU YAMBA Á CIEL OUVERT ,EST L’OBJECTIF DU MFDC

Laye Sané Balama Niantio

comment tu as fait pour le savoir petit con ? dit seulement qu’ils sont ssénégalais arrete de marginaliser la casamance raciste de merde que tu es.

Jean Gomis

l’heure est grave arrêtez de diviser pour diviser nous restons unis pour vaincre la peur ,la tristesse nous voulons avancer je pense à nos enfants nous avons grandi dans la peur nous refusons la guerre en casamance

Publier un commentaire