« Aliou Sané, chronique d’un prisonnier illégitime… »

« Aliou Sané, chronique d’un prisonnier illégitime… »

Emprisonné arbitrairement, depuis le 5 octobre dernier, la poursuite du combat ne fait que s’agrandir. Avec cet énième abus de pouvoir, en compagnie de mes frères engagés, détenus, je constate la pertinence et la légitimité de notre combat. Une lutte pour le maintien la conservation de nos acquis démocratie et la satisfaction de l’intérêt collectif, que j’ai fait mienne et surtout qu’aucune privation de liberté n’arrêtera !

Considérant l’inquiétude de ma famille et mon entourage, face aux motifs et verdicts arbitraires, qui ont été délivrés à mon encontre. A ma famille, mes camarades Yenamarristes, du F24 et au peuple Sénégalais, sachez que dans cette situation, à travers ma routine quotidienne, je profite de l’opportunité de me retrouver avec moi-même, ma passion des mots, de la lecture. Je saisis surtout la chance d’encore mieux adorer Allah et de prendre le temps de me rapprocher de Lui.

J’ai également l’occasion de mieux découvrir la complexité, les acteurs (les membres de l’administration pénitentiaire et les détenus) et l’envers du décor du monde carcéral. Une partie du peuple de notre cher Sénégal, qui est stigmatisée et dans des conditions souvent inhumaines, au lieu d’être reconnue et accompagné.

Une fois de plus, au côté du peuple Sénégalais, notre mission s’étend ! Et j’ai choisi de l’assumer, face à l’histoire pour notre génération et les futures !

Y en a marre*

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire