PUBLICITÉ

Affaire Senelec-Akilee : 5 pistes pour en finir avec le ping pong médiatique des acteurs du conflit*

La situation que traverse Senelec, cette entreprise stratégique dans la fourniture d’électricité, et par conséquent dans le développement économique et social du Sénégal, représente une menace grave pour le présent et l’avenir de notre pays.

Pour écarter ce danger, Le Président de la République, Monsieur Macky Sall doit mettre un terme au spectacle ahurissant qu’offre Senelec depuis plusieurs mois. En effet, plus le temps passe, moins on comprend ce qui s’est passé. Chaque intervention des parties prenantes épaissit le mystère.

C’est pourquoi, en raison de leur implication active dans la conclusion de l’accord liant Senelec à Akilee, le Président Macky Sall doit sortir de son inertie et prendre des mesures appropriées concernant tous ceux qui ont pris part à la signature du contrat pour remettre Senelec à l’endroit. Il s’agit, entre autres de :

Propositions

1. Donner un ministère autre que celui du Pétrole et des Energies à Monsieur Mouhamadou Makhtar Cissé, ancien Directeur Général de la Senelec au moment de la signature dudit contrat,
2. Limoger, ne serait-ce que provisoirement, Monsieur Pape Demba Biteye actuel Directeur Général et anciennement membre du Conseil d’Administration de Senelec,
3. suspendre l’actuel Conseil d’Administration de Senelec qui avait entériné le contrat en question ,
4. auditer tous les contrats signés et la gestion de Senelec, depuis 2012 à la suite d’un appel d’offre internationale,
5. mettre en place un administrateur provisoire choisi par un appel à candidature pour piloter Senelec en attendant la fin des Audits.

Clients

Les centaines de milliers de clients de Senelec n’arrivent plus à savoir par quelle électricité ils vont être électrocutés. Les Sénégalais ont trop souffert des interminables discours auto-satisfaits de l’ancienne et actuelle Gestion de Senelec et leurs satellites et, chaque fois, ils en savent un peu moins.

La situation que traverse cette entreprise stratégique dans la fourniture d’électricité et par conséquent dans le développement économique et social du Sénégal représente menace grave sur le présent et l’avenir de notre pays.

Le moment est venu d’en finir avec le ping pong médiatique halluciné qui risque de faire du conflit Senelec-Akilee une catastrophe nationale.

Vive la République !
Vive le Sénégal !

Moustapha Diakhaté

Annonces

(5) commentaires

  • Longo

    est que on a vraiment un président de la république à la hauteur ?

  • Aba

    Pas d accord l actuel DG vient d arriver il n a rien fait pour l audit c’est les cadres qui l on demande et saisi les organes de contrôle Moustapha vous n étés pas bien informe du dossier

  • Cisko

    N’importe quoi!

  • Dykha

    Depuis que PASCAL a fait des propositions pour une sortie de crise en disant”au Président de la république je lui oppose des idées et des arguments”
    Légui lolo xew tout le monde s’y met même sonko a repris les propos de Pascal néna opposition idée léy déf donc le système rangé aux oubliettes 🤣🤣🤣🤣
    Pascal dal tout dépende de lui

  • Mamadou

    Vous proposez à un Président de limoger son ministre parce qu’il y a des spéculations sur un contrat dont tous les acteurs étaient absolument d’accord ?
    Suspendre ses acteurs économiques à cause d’une suspicion non prouvée ? C’est illogique et c’est ça qui aurait été un scandale. 
    De plus vous surestimez l’implication de la population à cette campagne médiatique, ce qui nous importe c’est le prix de l’électricité, et il ne baisse absolument pas.

    Vive le peuple
    Vive le Sénégal