Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Affaire Ousmane Sonko : “Meurtrie”, la coalition Jotna appelle l’Etat à plus de retenue

La coalition Jotna s’est invitée dans le débat opposant le député Ousmane Sonko à une employée d’un salon de beauté à Dakar, Adji Sarr. Dans un communiqué rendu public, elle dénonce “les dérives actuelles” du régime en place “ainsi que tous les nombreux reculs démocratiques et des droits de l’homme.” Selon elle, les droits élémentaires de l’opposant impliquée dans cette affaire sont bafoués.

Texte in extenso 

Après deux jours de soulèvement populaire comme jamais le Sénégal ne l’a vécu, le Ministre de l’Intérieur, Monsieur Félix Antoine DIOME, a fait une déclaration télévisée en lieu et place du Chef de l’Etat que tout le pays attendait, vu la gravité de la situation marquée par quatre morts, des blessures sur des personnes, de nombreux dégâts matériels portant sur des biens publics et privés.

Macky Sall

La Coalition JOTNA considère que par égard et considération pour les populations, il appartenait au chef de l’Etat de s’adresser à la Nation conformément à l’article 48 de la Constitution et non à son Ministre de l’Intérieur de faire une déclaration.

En effet, l’Etat semble être dépassé et débordé par la situation au point que le Ministre s’est mis à faire des affirmations graves tendant à incriminer l’opposant Ousmane SONKO au point de remettre en cause sa présomption d’innocence et de faire constater aux populations son incapacité à incarner des valeurs d’homme d’Etat.

Immunité parlementaire 

L’invalidité de la levée de l’immunité du député décidée par le juge aurait dû être une raison suffisante pour lui rendre sa liberté de mouvement afin qu’il rentre à son domicile. La Coalition JOTNA considère caduque la première inculpation et exige la libération immédiate d’Ousmane SONKO. La Coalition est profondément meurtrie par les dérives actuelles en matière judiciaire ainsi que tous les nombreux reculs démocratiques et des droits de l’homme. Elle appelle l’Etat à plus de retenue et de responsabilité dans la gestion de cette affaire.

Appel

Elle appelle la population à utiliser son droit constitutionnel à exercer son mécontentement, mais dans les limites permises par les lois et règlements. Elle souhaite que rapidement l’opposition se retrouve au niveau d’une plateforme pour défendre avec plus de vigueur les nombreux droits élémentaires du citoyen bafoué.

Retour au calme

La coalition appelle de tous ses vœux un retour rapide au calme et à la sérénité pour une paix des cœurs et des esprits.

 

222 Whatsapp
guest
13 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    0:13 - 12/04/2021

    Football : Habib Béye obtient son diplôme d’entraîneur !

    Whatsapp
    23:50 - 11/04/2021

    (Vidéo) Lutte: Diéne Kaïré honoré à Derklé après sa victoire sur Modou Anta, Regardez!

    Whatsapp
    23:24 - 11/04/2021

    France: La date du début du ramadan connue

    Whatsapp
    22:35 - 11/04/2021

    Arrét sur image : Ahmed K. Niass baptise sa fille du nom de sa défunte épouse, Khady Sarr (9 photos)

    Whatsapp
2
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp