Affaire Karim Wade-Me Sidiki Kaba: «Dès le départ, le procès a été politisé…»

Le ministre de la Justice et Garde des Sceaux s’est prononcé sur le procès Karim Wade et surtout sur le réquisitoire du procureur spécial. Lequel réquisitoire est considéré par une certaine opinion comme une tentative d’empêcher la candidature du fils de Me Abdoulaye Wade à la présidentielle de 2017.

«Dès le départ, le procès a été politisé, mais dans des situations pareilles, il fallait s’y attendre. Chaque fois qu’il y a des personnalités politiques qui sont dans la machine judiciaire, on a tôt fait de parler d’une justice politique. Mais cautionner une justice politique, c’est cautionner une mauvaise justice, parce que la politique et la justice ne font jamais bon ménage. Dans toutes les circonstances, il faut que le droit soit dit. Ce droit doit être fondé sur la loi qui doit être égale pour tous. Nous veillons à cela. A ceux qui disent que les peines complémentaires de privation des droits civils et politiques expliquent que le procès est politique, il faut leur répondre que c’est la loi qui le prévoit». Dixit Me Sidiki Kaba, interviewé par L’Obs.

3 COMMENTAIRES
  • bmerci ayefallediop@hotmail.fr

    UNE JUSTICE DOIT ÊTRE JUSTE, REVENONS SUR LES DROITS DE L’HOMME

  • Blew

    Ki mome je le reconnais plus il est tres decevant il a bendy son ame aux diables

  • albachir

    je suis karim

Publiez un commentaire