Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

6 millions de pauvres au Sénégal : Noo lank invite Amadou Hott à sortir de son bureau climatisé…

Le collectif Noo lank invite le ministre Amadou Hott à sortir de son bureau climatisé et de sa sa vision idyllique du Sénégal pour aller à la rencontre des sénégalais qui sont si fatigués pendant si longtemps qu’ils ne peuvent être classés que parmi les pauvres. Pour le collectif, en 2013 déjà, les sénégalais disaient deuk bi dafa macky. C’est devenu pire maintenant.

L’Ansd vient juste de rappeler que la pauvreté est encore prépondérante, fortement ancrée au Sénégal, aussi bien en zone rurale qu’urbaine. “Au lieu d’accepter ce fait constatable partout, le ministre de l’économie Amadou Hott s’est donné la mission de nier cette réalité pour se faire remarquer par le responsable en chef de cette situation, le président Macky Sall, incapable de faire face à cette grande pauvreté”, déclare le collectif Noo lank.

“Né á Thiaroye, le ministre de l’économie n’aura aucune difficulté à y retourner pour rencontrer et interroger les populations de cette banlieue sur leurs conditions de vie. Seulement alors, il pourra mieux commenter la réalité de la pauvreté sans faire dans la facilité en blâmant les sénégalais quant à leur augmentation démographique. En reprenant cette thèse erronée et excuse pitoyable du président Macky Sall, il manque de vision et fait dans la malhonnêteté pour expliquer la pauvreté générale que nul ne peut ignorer au Sénégal. Si la démographie était un frein, la Chine ne serait pas ce qu’elle est”, poursuit Noo lank.

Noo lank invite le ministre de l’économie à mener des études sur la baisse du niveau de vie de la classe moyenne. Selon le collectif, Amadou Hott sera surpris par la dégringolade générale de leur niveau de vie. Pis, à force de nier la réalité, le président Macky Sall et ses ministres prouvent qu’ils sont plus préoccupés par la culture des fausses apparences d’un pays soi disant en route vers l’émergence que par la réalité quotidienne des difficultés qui pèsent sur les populations malmenées par la hausse généralisée des prix.

“Pendant ce temps le taux des marchés de gré à gré vient d’atteindre 474 milliards sur 662 milliards, soit 72% du volume total des marchés publics, au premier trimestre. Un nouveau record indicatif d’une razzia de la mafia d’Etat, illustrant encore une fois que ceux qui sont au sommet de l’Etat n’ont d’expertise que dans les voies de contournement et l’enrichissement de leurs associés”, rapporte Noo lank.

Noo lank invite aussi les populations à prendre leurs responsabilités pour mettre fin à cette gabegie doublée d’une volonté de ne pas entendre leurs souffrances. Il les invite à faire des futures élections locales l’occasion de rendre la monnaie à tous ces grands négateurs de leurs conditions économiques qui n’ont de but que de plaire à leur chef Macky Sall, quitte à vivre dans le déni permanent de la réalité des sénégalais et la manipulation des chiffres de l’Ansd.

12 Whatsapp
Annonces
guest
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    22:43 - 17/10/2021

    Amadou Lamine Mbaye, le combattant, raconté par Oumar Sharif Ndao et ses proches (Senego Tv)

    Whatsapp
    22:35 - 17/10/2021

    Finale Coupe du Sénégal: L’As Douanes conserve son trophée après sa victoire sur la JA (72-71)

    Whatsapp
    21:06 - 17/10/2021

    Aboubacry Samb : “Djign nagn ma Franc-maçon… Wayé Serigne Babacar migui may…”

    Whatsapp
    21:02 - 17/10/2021

    Liga: Vainqueur de Valence, le Barça se relance avant le clasico (vidéo)

    Whatsapp
1
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp