Annonces
Annonces
» » » Un obus de l’armée tue accidentellement un...

Un obus de l’armée tue accidentellement un enfant de 10 ans à Louga

Le drame s’est produit le dimanche 8 mai dernier au Champ de tir de Dodj à Louga, où l’armée nationale s’entraîne souvent.

Amadou  Bâ, élève en classe de CE1 à l’école élémentaire de Doun Doun Oriente, devait amener le troupeau familial paître aux alentours de la maison. Accompagné de deux de ses camarades, le jeune garçon ramasse naïvement un obus, qu’il prenait surement pour un jouet. L’inévitable se produit quand l’arme explose dans les mains de l’enfant qui se retrouve presque éventré. Évacué à Linguére en urgence, puis à l’hôpital de Touba vu la gravité de son cas, il  succombera à ses blessures. Abdou Thiam colonel et directeur de la Dirpa, a confirmé l’accident qui a coûté la vie à Amadou Bâ.

C’est un père de famille dévasté qui témoigne dans L’Observateur: « Mon fils  était mon seul espoir, c’était un élève brillant et studieux. Il était toujours premier ou deuxième de sa classe. »  Moussa Bâ père de la victime, dit n’avoir reçu aucune aide de la part de l’armée. « j’ai dépensé plus de 200.000 francs pour les soins et pour récupérer le corps de mon fils… » Le champ de tir de Dodj n’est pas sécurisé d’aprés les témoignages.

Annonces
Annonces

3 commentaires

  • Nafi
    21/05/2016 09:12

    Il succomba ou ne succombera pas à ses blessures ? Thiéy

  • TAPHA BA
    21/05/2016 10:12

    Je pense le camp militaire doit être sécurisé parce que la plus de ses habitants sont les peuls j avais un cousin qui avais aussi perdue sa vie en laissant dernier lui 6 enfants et une femme qui s appeler Demba bodiel Ba

  • bower
    21/05/2016 10:22

    Nafi lol

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL