PUBLICITÉ
Technologie semi-automatisée : Les assurances de Pierluigi Collina
PUBLICITÉ

Technologie semi-automatisée : Les assurances de Pierluigi Collina

La Commission des arbitres de la FIFA s’est exprimée sur la technologie semi-automatisée de détection du hors-jeu qui sera utilisée lors de la Coupe du Monde de la FIFA 2022 au Qatar (21 novembre-18 décembre 2022).

PUBLICITÉ

Une bonne affaire…

« L’assistance vidéo à l’arbitrage a déjà eu une influence très positive sur le football, car nous pouvons constater que le nombre d’erreurs majeures a été considérablement réduit. La technologie semi-automatisée de détection du hors-jeu va nous permettre d’aller encore plus loin. Nous savons que, parfois, le processus de vérification d’un éventuel hors-jeu prend trop de temps, surtout lorsque cela se joue à quelques centimètres. C’est là que la technologie semi-automatisée de détection du hors-jeu s’avère cruciale : pour permettre des décisions plus rapides et plus précises« , a expliqué Pierluigi Collina, président de la Commission des Arbitres de la FIFA (Fédération Internationale de Football Association).

« La décision finale reviendra toujours aux arbitres… »

Il ajoute : « les tests ont été très fructueux et nous sommes convaincus que nous disposerons au Qatar d’un outil qui apportera une aide précieuse aux arbitres et arbitres assistants, afin qu’ils puissent prendre les décisions les plus justes possibles. Ce n’est cependant pas un ‘hors-jeu robotisé« , comme le disent certains.

M. Collina, a indiqué que : « la décision finale reviendra toujours aux arbitres et aux arbitres assistants sur le terrain. »

#Assurances #Collina #Semi #Technologie

PUBLICITÉ