Annonces
Annonces
» » » » » Le maire de Ouakam claque la porte de Bokk Gis...

Le maire de Ouakam claque la porte de Bokk Gis Gis et menace…

2017-06-29T16:39:07+00:000 Partages

Le parti Bokk Gis Gis de Pape Diop n’a pas été épargné des vagues de mécontentements après les investitures pour les législatives. Face à la presse, le maire de Ouakam, Samba Bathily a annoncé son départ du parti de Pape Diop et menace de donner des consignes à ses militants pour un vote sanction de la liste de Bokk Gis Gis et ses alliés.

« J’ai milité dans ce parti et après la publication des listes, je ne figure nulle part. Pourtant je suis le seul maire libéral du département. C’est la raison pour laquelle j’ai pris la responsabilité de ne plus faire partie de cette formation politique », a déclaré l’édile de Ouakam dans le journal Enquête. M. Diallo et ses militants envisagent de voter en fonction de l’intérêt des populations de leur commune, et il projette de cheminer seul en créant leur propre mouvement.

Toutefois, M. Diallo n’exclut pas de se rallier à l’Apr, « je ne suis pas militant de l’Apr, mais rien n’est exclu », a t-il déclaré avant d’ajouter que s’il le souhaitait, il pourrait figurer sur d’autres listes car tout le monde le contacte.

Concernant la pléthore des listes, le maire de Ouakam pense que cela pourrait retarder le vote qui peut se terminer tardivement. C’est pourquoi, il propose à l’avenir qu’on fasse recours au système du bulletin unique.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL