Annonces
Annonces
» » » » » Baba Kane « Karass », « Taxawu Karim »:...

Baba Kane « Karass », « Taxawu Karim »: « il est temps que Macky Sall éclaire la lanterne des Sénégalais sur le dossier Karim Wade »

2017-06-08T22:38:39+00:00121 Partages

Depuis l’emprisonnement de Karim Wade, on a assisté à la prolifération des mouvements de soutien à Wade-fils. Et maintenant, depuis sa libération, c’est le silence-radio. « Où est passé Karim ? Qu’est-ce qui se passe de votre côté ? » Les questions taraudent les esprits des sénégalais. Rien ne bouge plus comme avant. Baba Kane de répondre, à travers un communiqué parvenu à senego.

« Cela est dû aux instructions de notre leader, Karim Wade, pour que les dirigeants des mouvements se rangent dans la section afin d’y occuper des postes de responsabilités. Cela nous permettra de bien travailler, de bien coordonner, aussi bien pour le parti que pour Karim Wade« , a tenu à préciser le coordonnateur du Mouvement « Taxawu Karim ».

Depuis sa sortie de prison, Karim est astreint au silence. Selon M. Kane, pas plus tard qu’avant-hier, ils se sont parlé au téléphone. « Karim Wade parle à qui de droit. Nous sommes en train de travailler. Il a le même courage et les mêmes ambitions. Il est vrai que les Sénégalais s’interrogent sur le retour de Karim Wade. C’est à Macky Sall qu’ils doivent poser cette question. Il est temps qu’il éclaircisse la lanterne des Sénégalais sur le dossier Karim Wade. Macky Sall a tout l’appareil d’État en main« , tonne-t-il.

Sur ce, il considère que c’est Macky Sall qui a laissé filer Karim Wade: « en lui permettant de quitter le pays, d’où il a décollé à une heure tardive, pour se rendre au Qatar. Pour la libération de Karim Wade, Macky Sall a trompé la vigilance des Sénégalais en disant qu’il lui a octroyé une grâce présidentielle. Il revient aux Sénégalais de demander au président de la République les conditions opaques dans lesquelles il a pu faire sortir Karim Wade de la prison de Rebeuss pour qu’il se rende au Qatar. Beaucoup savent qu’il était contraint à l’exil. Et nous n’excluons pas de descendre dans la rue pour exiger des éclairages sur le dossier Karim Wade, afin qu’il puisse revenir au pays« .

Se ranger derrière Me Abdoulaye Wade, un vieux de 91 ans investi pour diriger la liste de la «coalition gagnante Wattu Senegaal, tel est le mot d’ordre de leur leader Karim Wade. sur ce, il précise: « cela fait débat. Mais je demande aux Sénégalais de se ressaisir. Abdoulaye Wade n’a de place autre que dans l’espace politique. Cela détermine son engagement pour le pays. Aussi, son fils n’est pas libre. Il n’a pas ce qu’il veut« .

Annonces
Annonces

2 commentaires

  • feegn
    08/06/2017 23:31

    le débat c’est pas que Wade soit tête de liste,mais plutôt sur le pléthore de liste à la députation pour un pays de 13 millions d »habitants /192000 km2(49 listes un record sur la proportion _population/superficie)il n’y a plus ridicule. les va nu pieds ,les clochards ,les alcooliques,les drogues,les manqueraux,les galeux,les supposés intellectuels tous s’y mettent. ils pensent au tong tong électoral ,y participer semble leur faire croire de recevoir de bouki qui partage à la bouki leur pitance.

  • 09/06/2017 00:01

    GEEGN T’ES UN VRAI NULLARD VA T’INFORMER LE SENEGAL EST PASSé DE 13 A 14 MILLIONS DE SENEGALAIS

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces