Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Violentes manifs : “Ce qui se passe ces jours-ci, c’est bien une insurrection”, Ibrahima Sène

A la suite du discours télévisé du Ministre de l’Intérieur qualifiant « d’insurrection » les manifestations violentes avec destruction de biens publics et privés, et d’agression contre des organes de presse pour terroriser les journalistes, des ‘Pastefiens’ ont tenté de réfuter cette qualification, prétendant qu’elles étaient ‘spontanées’ et ‘non préparées comme une révolution’… “, estime Ibrahima Sène, leader du Parti de l’indépendance et du travail (PIT). D’après lui, ils veulent ainsi faire oublier l’appel à la résistance de leur leader qui a décrété publiquement que “l’heure de la Révolution a sonné“.

Révolution…

Selon Ibrahima Sène, tout le monde sait qu’une “Révolution” se prépare, et se mène à travers une “insurrection bien planifiée“. Et ce qui se passe depuis trois jours n’est donc pas une “révolte” qui est par essence, “spontanée”, comme les manifestions du 23 juin 2011, qui ne visaient pas à renverser le pouvoir de Wade, mais à lui faire retirer son projet de loi que l’Assemblée nationale allait voter.

Insurrection…

Pour lui, ce qui se passe ces jours-ci, c’est bien une insurrection, avec comme objectif politique, faire partir le Président Macky Sall, comme » Y en a marre » en a parlé, en évoquant l’exemple du Mali, et comme l’a confirmé hier, en conférence de presse, le ” Front National de Résistance” (FNR). A l’en croire, le FNR propose publiquement « la mise en place d’une transition », après le départ du Président Macky Sall.

Justice…

Pour ces insurgés, cet objectif politique est le meilleur moyen de soustraire Sonko de la Justice, tout en ayant en conscience qu’ils exposent le peuple à la pandémie de la Covid-19, et au risque d‘attaques des terroristes islamistes qui rodent à nos frontières, tout en créant des opportunités aux indépendantistes de Casamance de réaliser leur rêve d’Indépendance !
Ainsi, toutes les pièces du puzzle concocté par Sonko et ses alliés activistes, comme Y en a marre et Frapp- France-Dégage sont réunies, avec l’entrée en scène de Khalifa Sall et du FNR.
Ils ont choisi de prendre le pouvoir par la « rue » pour sortir Sonko de ses déboires judiciaires“, déclare M. Sène.

Concertation…

Ce faisant, ils viennent de rompre avec la République démocratique, sous couvert de « défense des libertés démocratiques et l’Etat de Droit », alors que celle-ci repose sur l’accès au pouvoir, exclusivement à travers l’expression du suffrage du peuple par les urnes. Ce renoncement à l’expression du suffrage du peuple comme moyen exclusif d’accès au pouvoir, est intervenu au moment où le gouvernement est en concertation avec les partis politiques au pouvoir et dans l’opposition et la société civile, pour rendre le processus électoral, plus démocratique, plus inclusif, et plus transparent, sans aucun blocage des travaux. Ils se sont ainsi transformés en « vulgaires putschistes » qui comptent sur l’Armée pour parachever leur objectif de départ du Président Macky Sall, en menant de vastes opérations violentes de déstabilisation du pays“, ajoute Ibrahima Sène.

Prise du pouvoir…

D’après lui, la prise du pouvoir par la « rue » et l’impunité des puissants face à des accusations de viol, se sont révélées être les enjeux véritables de leur lutte actuelle. Le peuple malien qu’ils veulent prendre en exemple, n’est surtout pas descendu dans les rues pour empêcher qu’un leader politique accusé de viol, échappe à la justice, malgré toutes les réserves qu’il a sur l’indépendance du pouvoir judiciaire.

Stabilité…

Ne les laissons pas détruire, malgré leurs insuffisances, tous les acquis républicains, démocratiques, de justice sociale et de stabilité, que notre peuple a engrangés à travers de lourds sacrifices de ses enfants. Autant l’Etat que les Républicains et Démocrates sont interpellés. Ne laissons pas les Forces de Défense et de Sécurité seules en face d’eux“, alerte-t-il.

96 Whatsapp
guest
24 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    23:24 - 11/04/2021

    France: La date du début du ramadan connue

    Whatsapp
    22:35 - 11/04/2021

    Arrét sur image : Ahmed K. Niass baptise sa fille du nom de sa défunte épouse, Khady Sarr (9 photos)

    Whatsapp
    22:25 - 11/04/2021

    Foot: Le défenseur des Lions, Ousseynou Ba encore champion de Grèce avec l’Olympiakos !

    Whatsapp
    21:48 - 11/04/2021

    Le collectif des impactés du TER s’oppose à la continuité des travaux et défie l’APIX

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp