Vidéo: Mort supposée de la manifestante de Cap Skirring, la Direction de l’hôpital Ziguinchor dément. Regardez

Selon le directeur de l’hôpital régional de Ziguinchor, Martial Coly Bop, la dame touchée à l’œil par balle réelle lors de la manifestation des populations de Cap-Skirring qui réclamaient de l’eau potable, n’est pas morte, comme annoncé dans certains médias.

Vivante…

« La dame est bel et bien vivante et elle est en train d’être suivie. Et ce matin, l’ophtalmologue est venu pour faire un suivi de la dame touchée à l’œil par une balle réelle, lors de la manifestation », confie le directeur de l’hôpital régional de Ziguinchor.

Appel…

Le directeur de l’hôpital, Martial Coly Bop, lance un appel à la presse pour dire que les portes de l’hôpital sont grandement ouvertes pour échanger et partager des informations par rapport à la situation.

Marche…

Pour rappel, la marche des populations de Cap Skirring a été dispersée samedi, à coups de grenades lacrymogènes. Et, les populations fortement mobilisées avaient foncé sur la dizaine de gendarmes en faction. Plusieurs personnes auraient été blessées par balle réelle, notamment une dame à l’œil.

Répondre à breu Annuler la réponse

50
PUBLICITÉ

2 commentaire

  1. breu

    Capskrine n est pas somali n’est pas?moi en tant que sénégalais j suis triste tout le peuple devait être dans les rues sur toute l étendu territoire pour manifester le minimum qu un être huemain devait avoir de l eau ça c honteux

  2. breu

    Pendant c temps toutes les autorités de caps devaient démissionner de leur fonction chef d police prefet maire gouverneur tous c merdes et les lâches

Répondre à breu Annuler la réponse