PUBLICITÉ

Scandale : Un militant des LGBTI, candidat à la mairie de Rufisque…

 Aboubacar Sadikh Ndoye est candidat à la mairie de Rufisque pour les prochaines élections locales.  Cependant, ce jeune politicien est  aussi un militant des droits des monorités,  LGBTI, d’après notre source. Senego vous explique le pourquoi ! 

Pourquoi militant des droits LGBTI ?

En effet, Aboubacar Sadikh Ndoye a présenté sur le rapport de la grande organisation,   International Lesbian and Gay Association (ILGA). Dans ce dit rapport,  il fait part de la situation  de la communité LGBTI en Afrique de l’Ouest,  à la page 89 ( The Situation of the LGBT community in west Africa).

« Le contexte de l’Afrique de l’Ouest est particulier en tant que « faux calme »existe quand on parle des droits des LGBTI personnes. Ce silence est trompeur car il pourrait suggérer que la situation des lesbiennes, des gays, des trans et personnes intersexuées est positif. Cependant, rien pourrait être plus éloigné de la vérité », a-t-il introduit dans ce rapport ILGA 2019.

     

Toujours dans ce document,  Sadikh Ndoye affirme que les droits des personnes LGBTI en Afrique de l’Ouest ne sont  pas respectés.  Et que la plupart de leurs défenseurs les soutiennent sous le couvert de la lutte contre le VIH/SIDA.  Par conséquent, les lesbiennes ne bénéficient d’aucune protection allant dans ce sens.

« Un de problèmes en Afrique de l’Ouest est qu’il n’y a pas de politique volonté de soutenir et de respecter les droits des LGBT personnes. Il y a un certain niveau de volonté politique en matière de santé et de VIH / SIDA, liés à la prise en charge des hommes ayant des rapports sexuels avec hommes (HSH). Cependant, il est exclusivement axé sur ce groupe au détriment des femmes qui ont des relations sexuelles avec les femmes et les personnes trans », a-t-il dit  en tant que militant pour les droits des LGBTI.

Dans cette même lutte,  Aboubacar Sadikh Ndoye  était aussi présent lors d’une conférence interconfessionnelle, dédiée aux LGBTI, qui a eu lieu en Nouvelle-Zélande. Et cette conférence interconfessionnelle  réunit  les LGBTI, qui viennent pour expliquer comment ils vivent leur situation dans leurs pays, les difficultés rencontrées etc…

Image d’illustration

Candidat à la mairie de Rufisque…

Pour rappel,  le jeune politicien a participé à la dernière élection législative en 2017 pour être député.  Et il veut aussi se présenter aux prochaines élections locales, pour devenir maire de Rufisque.  Du coup, on ne peut manquer de s’interrogeait sur l’origine du financement de sa campagne ?

C’est quoi ILGA ?

A noter que l’Association internationale lesbienne et gay, ou International Lesbian and Gay Association (ILGA), fondée à Coventry, Royaume Uni en 1978.  C’est une association internationale rassemblant plus de 750 associations lesbiennes, gays, bisexuelles, trans et intersexes du monde entier.

Sans changer son acronyme, elle est ensuite devenue l’Association internationale des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans et intersexuées, ou International lesbian, gay, bisexual, trans and intersex association, afin d’intégrer les autres composantes du mouvement LGBTI. Elle adresse régulièrement des pétitions aux Nations Unies et aux gouvernements. ILGA est présente dans plus de 110 pays dans le monde et dispose du statut consultatif des ONG à l’Ecosoc.

 

 

 

Aboubacar Sadikh Ndoye Lgbti
whatsapp 519
Annonces

(10) commentaires

Charles

QUE DIT L’ETAT DU SENEGAL? JE CROIS IL EST TEMPS DE DEMANDER A NOTRE CHER PRESODENT DE DEFINIR LA POSITION DU SENEGAL SUR LA QUESTION DE L’HOMMOSEXUALITE TOUT SIMPLEMENT.NOTRE ETAT JE CROIS LAISSE VIVRE CETTE ORENTION SANS SE MONTRER.QUAND NOTRE NE VOTE PAS CONTRE C’EDT TOUT SIMPLEMENT IL DIT OUI.DONC LE COMBAT EST CONTRE L’ETAT DE MACKY SALL QUI NE FAIT QUE ENTRETENIR LE FLOU.

Sin

Le salaud

Saliou Dieng

Le peuple sénégalais est complice parceque c’est ce même peuple qui donne mandat à ces représentants à l’Assemblée Nationale pour voter et l’Etat le président de la République de ratifier des conventions internationales qu’on doit appliquer non pas sur nos valeurs mais sous le dicta de la France et d’autres institutions. L’Etat a donné douze (12) récépissés à des organisations LGBT et C’est connu de tous,aucun chef religieux ne parle ou n’ose s’attaquer au mal. Pourquoi ?

Mbaye

Il porte le prénom Ababacar Sadikh en plus mais c’est de la foutaise. Il s’appelle désormais Ndoye Thiagalogue.

Diabolique 297 Diabolique

Tegal léne ndayame

Deukk

Il faut laisser les gens en paix te wakh lou ame solo. Pauvre dou lekk dou nguene nane
Niouye sathie sene 6000 milliards wakhou lene lolou. Topp ses pauvres innocents di lene persecutes mel ni yallah nimou lene binde bakhoul. Bayi lene domou diambours yi. Te wakh si ali kalathe bi. Deukk bouye reculer chaque matin mome sene deukk amou lene fa darra lepp nekk si lokho toubab yi. Mais gni aye nitt lagnou.

Warndia

Foutez la paix à ces mecs et occupez vous des problèmes essentiels de ce pays. Notre jeunesse qui représente 70% de la population veut des emplois pour ne plus mourir dans la Méditerranée, que les ressources naturelles soient mieux gérées et non destinées à enrichir la famille des gouvernants et leurs marabouts et amis, qu’un véritable État de droit soit instauré dans notre pays…..

Baba 99

Deukk 1000% d’accord avec toi. Le Sénégalais adore les questions secondaires. Ko neek na toppatoo sexualité boppam. Li eupp solo moy liguey te fekhe nou niouy def ba lekk, naan, am wer, am kham kham ak éducation

Sénégal Visé?

Trop tard, ils sont partout. Bientôt les Mairies, assemblée, l’école? A force d’appauvrir les Senegalais avec ces contrats de pétroGaz voici un des résultats, certains sont prêts à tout pour survivre.

Serviteur

A ces « ,mecs », vous avez? Vous exagérez.

Publier un commentaire