PUBLICITÉ
oxfam - Promotion des LGBTI : Un document de 17 pages enfonce Oxfam...

Promotion des LGBTI : Un document de 17 pages enfonce Oxfam…

Oxfam a envoyé une « lettre d’amour dans laquelle,  il est question de la condition des LGBTI dans l’organisation et de la nécessité de les promouvoir… », a révélé Elimane Kane, qui a fini par remettre sa démission. Des informations balayées d’un revers de la main, par Oxfam. Eh bien Senego a obtenu de source sûre, un document de 17 pages, où l’organisation fait part de sa politique sur les LGBTI et oriente ses agents à intégrer ces directives dans leur travai

l

.

Dans ce document, Oxfam souligne  les obstacles juridiques dans plusieurs pays qui empêchent l’épanouissement des homosexuels. « En 2015, 76 pays avaient des lois condamnant les actes homosexuels ou la sodomie. Sur ces 76 pays, 35 sont sur le continent africain. Les actes homosexuels masculins et féminins sont passibles de la peine de mort en Mauritanie, au Soudan, dans 12 États du nord du Nigeria, dans le sud de la Somalie, en Iran, en Arabie saoudite et au Yémen. En Irak, des tribunaux et des milices ont prononcé des peines de mort pour des comportements homosexuels. Le Brunei Darussalam prévoit également d’instaurer la peine de mort », ont-ils fait savoir.  Et pour y remédier, Oxfam a lancé cette politique, en y orientant ses agents, éparpillés dans le monde.

Voici un extrait de ce document dont vous pouvez lire l’intégralité en cliquant sur ce lien. 

Oxfam affirme: 


-Le droit de toutes les personnes, sans coercition, discrimination ou violence, de chercher,recevoir et diffuser des informations crédibles et factuelles relatives à la sexualité ;

-de vivre librement selon leur orientation sexuelle et de choisir leur(s) partenaire(s) sexuel-le(s) ; de choisir d’avoir une vie sexuelle active ou non ; d’avoir des rapports sexuels librement consentis; et de mener une vie sexuelle satisfaisante, sûre et agréable. »

-Le droit de toutes les personnes, sans coercition, discrimination ou violence, à la liberté d’identité et d’expression sexuelles. Le droit de toutes les personnes de participer aux sphères civiles, économiques, sociales, culturelles et politiques quels que soient leur sexe, leur orientation sexuelle ou leur genre. »

Oxfam se joint à d’autres acteurs du développement pour appeler les États et la communauté internationale à :


-Dépénaliser toutes les formes d’activité sexuelle librement consentie entre adultes.
-Reconnaître les diverses identités de genre, y compris les identités non binaires.
-Garantir l’adoption et la mise en œuvre de lois interdisant les violences et les discriminations fondées sur l’orientation sexuelle ou l’identité de genre.

Oxfam s’engage à :


-Soutenir les organisations de la société civile œuvrant en faveur des droits sexuels et renforcer les capacités des partenaires actuels afin de développer leur travail et de les rendre plus ouverts aux droits sexuels.

-Refléter nos politiques internes dans nos engagements et pratiques internes, y compris dans notre Code de conduite et nos politiques de ressources humaines et de non-discrimination des employé-e-s (y compris en étendant les avantages sociaux et légaux aux partenaires de même sexe pour l’ensemble du personnel).

-Veiller à ce que nos lieux de travail promeuvent et célèbrent l’inclusivité et la diversité.

-Garantir que l’ensemble du personnel soit sensibilisé aux présentes orientations, correctement formé et tenu responsable de l’intégration de celles-ci dans son travail et sur
son lieu de travail.

 

Lettre D'amour Lgbti
Annonces

(6) commentaires

Fall

Tout ça est une mise en scène pour ne plus parler du pétrole… Nos dirigeants savent que les sénégalais aiment commenter sur des futilités

Abdou

Quelle débauche

Camou

Je ne vois rien là dedans qui ne veut que l’égalité entre les personnes.
Il y a plus important pour le pays que ça.
– améliorer l’offre de santé ;
– mettre l’argent du contribuable dans des projets qui sont utiles ;
– Développer les secteurs de l’agriculture, de le pêche et de l’élevage ;
– bien utiliser les ressources naturelles du pays…
Et non :
– un TER qui ne sert à rien et qui ne sera jamais utilisable à cent pour cent…

Alessandro Lopy

Fall yow doff nga 95% musulmans niou setane ay domou haram di niou imposée moussiba nagne lenne dakhe sa bitti fagnou diogue kou fa Def lou lenne nekhoul dagne ley dakhe nagne lenne ande samou sunou senegal gui au contraire fi ong bi diogue niom nio fi andi thiowol petrolbi.au moment la niou yakarne nioungui nelaw niou profitossi dougal fi lou bone niok sénégalais you hisse yilenne di diapale

René Diagne

soyons vigilants apres des siécles de dominations de spoliations de nos ressources de manipulations de nos mentalités de pietinement de nos valeurs et enfin de denigrement de nos valeureux guides surtout religieux CE NE SERAIT POINT CES DERNIERS ET LEURS BRAS ARMEES D AUJOURDHUI CES FAMEUSES ORGANISATIONS À BUTS MULTIPLES SURTOUT DEGRADANT
..QUI NOUS APPORTERAIENT DU BIEN….LE SALUT est dans notre unité notre patriotisme et notre éveil de mentalité…

Alexe

Il faut foutre dehors cet ong d’homosexuels. Le Sénégal n’est le 1er sur ce scandal. Elle marque son nuisance partout elle passe.

Publier un commentaire