Trahisons, reniements et transhumance : La politique loin de la morale et de l’éthique

Trahisons, reniements et transhumance : La politique loin de la morale et de l’éthique

Au rythme où vont les trahisons et les reniements dans le landernau politique sénégalais, on peut dire sans risque de se tromper que la morale et l’éthique ne sont plus les vertus cardinales qui dictent aux acteurs politiques leur conduite. En réalité, il est fréquent de voir aujourd’hui, des politiciens chanter les louanges d’hommes ou de femmes qu’ils ont eu à traiter de tous les noms dans le passé.

Et la réciproque reste également valable avec des politiciens et autres acteurs sociaux qui vouent aux gémonies des hommes et des femmes qu’ils ont adulés et louangés pendant un long moment de leur carrière politique. Cette attitude des plus traîtresses semble malheureusement être la règle de conduite de beaucoup de nos politiciens locaux qui n’hésitent plus à renier leurs convictions et trahir leurs amitiés d’hier. Le plus grave dans cette sarabande endiablée de traîtres et de renégats, est que ces damnés sans foi ni morale envahissent l’espace politico-médiatique avec tous les risques d’influence et d’impact négatif sur la jeune génération.

Le reniement et la trahison désignent chez les politiques, des changements brusques de position et d’alliés en fonction du contexte et du dynamisme politiques. Ainsi, dire d’un individu qu’il pratique aisément le compromis revient à désigner quelqu’un de peu scrupuleux qui n’hésite pas, à l’occasion, à revenir sur sa parole, à trahir ou se dégager de ses amis ainsi que de l’ensemble des règles qui régulent le jeu politique afin de conserver une position avantageuse pour lui, ou d’obtenir des ressources dont l’aurait privé la conformité à une morale.

Ramené au contexte préélectoral actuel, ce concept servira, à n’en pas douter, à qualifier de nombreuses personnalités du gotha politique. En vérité, plus on s’approche des prochaines joutes électorales, plus les appétits s’aiguisent et certains acteurs du jeu politique se dévoilent, ou plutôt dévoilent leur nudité morale, leurs tares et leurs envies égoïstes et pouvoiristes. Victor Hugo avait certainement raison en disant qu’une caresse préalable assaisonne les trahisons…

6 COMMENTAIRES
  • Bachir

    Tout a fait d'accord avec votre article,les politiciens ne croient en rien,ils ne visent que leurs interets et leurs poches,la plupart d'entre eux sont des prostituees politiques,ils vendent leurs vergognes,leurs morales,leurs ethiques et leurs engagement,point barre!!

  • Ibou

    Djibo Leyti KA remporte la médaille d'or des traites, des hypocrites et des vautours.

  • Iba

    J'approuve votre article. En plus les polititiens vous sollicitent sans relâche et sans vergogne s'ils veulent accéder au pouvoir. Une fois leur but atteint, ils deviennent méconnaissables .S'il y a du boulot pour massifier et consolider le parti on fait appel à vous. S'il y a des postes à pourvoir ils font appel à leur famille, leurs griots et aux transhumants.
    La patrie avant le parti ne signifie rien d'autre que : la famille avant le parti, le clan avant le parti, les alliés avant le parti, les rallies avant le parti, les renégats avant le parti, les transhumants professionnels avant le parti.
    En d'autres termes le parti derrière tout le monde. Alors n'attendez pas les élections pour que le parti ,toujours derrière tout le monde, soit miraculeusement cette fois ci devant tout le monde.
    La trahison, n'apporte que déceptions et regrets.
    À mes frères républicains ,vous la base, vous êtes le parti, organisez vous .Et au moment opportun prenez les bonnes décisions. N'ecartez aucune éventualité.
    Ibrahima Seye responsable politique APR parcelles assainies.

  • Rabbouale

    Il faut pas parler de Djibo. On parle des etres humains politiciens pas des animaux.

  • ziza

    Tout a fait d'accord et c'est dommage car la plupart de nos politiciens donnent une mauvaise aux nouvelles generations.comment aujourd'hui on peut faire confiance a un djibo ou fada pour ne citer qu'eux.

  • Beugue Sénégal sama rew

    où va notre pays le Sénégal?

Publiez un commentaire