PUBLICITÉ
« Touba ne peut pas continuer à avoir de l’eau potable gratuitement », dixit Mansour Faye
PUBLICITÉ

« Touba ne peut pas continuer à avoir de l’eau potable gratuitement », dixit Mansour Faye

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Mansour Faye a indiqué, lundi devant les députés, que la gratuité de l’eau qui prévaut à Touba depuis l’indépendance du Sénégal ne « saurait prospérer éternellement« .

PUBLICITÉ

« Personne ne paie l’eau à Touba, y compris les boulangers et les stations d’essence, alors qu’il s’agit de la ville la plus peuplée de notre pays après la capitale. Cette situation ne peut pas durer ad vitam aeternam », a dit Mansour Faye, indique l’agence de presse sénégalaise.

Le ministre de l’Hydraulique et l’Assainissement a en outre précisé que « les problèmes de Touba qui ne sont pas simples surtout pendant le Magal, nécessitent des solutions structurelles« .

A l’en croire, « personne ne maîtrise le réseau, car il y a énormément de branchements clandestins et les fuites sont de 50%« .

Mansour Faye a dit s’être « longuement » entretenu avec les autorités religieuses de Touba sur cette question dans la perspective d’y apporter des « solutions à la fois structurantes et spécifiques » pour juguler définitivement ce problème.

« L’idée retenue est que l’eau de Touba étant saumâtre, il s’agit de faire transfert à partir d’une autre zone avec un réseau parallèle et en ce moment là, l’eau non saumâtre sera payante« , a-t-il renseigné, indique la même source.

Une solution largement approuvée par la majorité des députés qui estiment qu’il faut effectivement du « courage et de l’audace » pour résoudre définitivement cette question.

#MansourFaye #Sénégal #Touba

3724
PUBLICITÉ

10 commentaire

  1. kounta+kinte

    Vous avez parfaitement raison.trop c trop

  2. abdou khadre diop

    Bilahi so beuguei danou khalangou diemal dindi li amm touba.walahi so beuguei dellou ni tatt diemeul dindi liffa magg gnou bakh gna bayi. Soufeikei beugg nga tekhei tei yokkou si adouna kheweuli borom touba wakh si diam. Mansour fay yaw sokhor nga dei. Khana yaw do mayei ndokh sa keur. Yaw sou robinet teudjer koula nian ndokh nga bagn. Iiiiiiiii demal nakk nga ladj gni gneukeu soulignei faye lo wa touba ndokh fougn moudier. Yaw nakk danga bonn bilahi

  3. deug+mo+Ame++solo

    Mansour fayeTénga bayii deuuk serigne tuuba bi takhawale statu faid herbe ténga yamm

  4. Bamba

    Mais il a raison je suis de touba venez voir a tiuba quelle eau nous buvons,si on paye l eau et qu on nous regle ce problème on est preneur.la sante avant tout,cholera diarrhe et pas mal de maladie sont du ici a la mauvaise qualite de l’eau

  5. Adiya Sall

    Ki dafa réw dh loufi senghor,diouf,wade bayi dou yakooy dindi so dmèi si fawzaynî s.touba da bokone si lim niane yalla mu maykako sokoo sôkhorè wa touba do amm diam dh ta 0si gua mandou si touba

  6. abdou khadre diop

    Yaw bimba je tapell bimba tu est de touba ne veu po dire ke tu es mouride nopile.lii avant ngay dioudou la

  7. Bamba

    Abdou khadre diop c est pas une question d etre mouride ou pas on parle de sante surtout des enfants ou tu es tellement bete ou tu es ignorant bimbo cretino che sei

  8. Abdoulaye

    Toute vérité n’est pas bonne à dire mais l’eau potable ne peut pas être gratuite.Il ne peut pas y avoir deux poids deux mesures.Nous sommes tous égaux devant les biens de la nation.Ils disent qu’ils n’attendent rien de l’état,les talibés remplacent l’état.Depuis l’indépendance voire même avant l’eau de Touba reléguée au second plan après kirène et autres eaux de source.Quand on se targue d’être la deuxième ville du pays ou même la première on doit avoir des indices de progrès,d’urbanisation et d’assainissement au top.Les forages alimentent des villages.Au Sénégal on n’aime pas ceux qui disent la vérité.Seul Dieu donne le pouvoir et Lui seul le retire.

  9. Modou Mbacke Guèye

    Il n’est pas réaliste de vouloir consommer gratuitement un produit qui a un coût.L’eau consommée ne tombe pas du ciel dans des récipients.Les forages et le réseau coûtent chers.L’eau doit être payée ne serait ce que pour leur entretien.

  10. Abdullah

    Ce sont les marabouts qui payent l’électricité ? Qui assurent la maintenance des forages? … Si la réponse est non, c’est donc l’État c’est a dire tous les sénégalais. Et dans ce cas c’est haram.