PUBLICITÉ

Torture : B. Diop dément Rebeuss et annonce sa plainte (Senego tv)

Le leader des Forces démocratiques du Sénégal (Fds) a battu en brèche les allégations de l’administration pénitentiaire selon lesquelles, il a été le seul à afficher une attitude de défiance discutant tout le temps du règlement intérieur de la MAR. Face à la presse ce vendredi 27 décembre, le Professeur de philosophie soutient mordicus qu’il va déposer sa plainte la semaine prochaine, invitant les Sénégalais à se mobiliser davantage contre la mesure de la hausse du prix de l’électricité Sénégal.

C’est un Babacar Diop plus que jamais déterminé à en découdre avec le gouvernement. Sorti récemment des geôles, le leader des Forces démocratiques a vite repris du poil de la bête. Seulement, se taper un nouvel adversaire et non des moindres : l’administration pénitentiaire. « Où se situe le bon sens ? » s’interroge-il de prime abord pour balayer d’un revers de la main les allégations des « geôliers » selon qui, ce pensionnaire de Rebeuss « imposait des règles (…)« . « C’est un tissu de mensonges et de contrevérités« , a-t-il notamment déclaré.

Reconstitution des faits

Revenant sur les détails, il annonce qu’il allait toujours vers les visiteurs, accompagné par les policiers. Il en est de même dit-il, lorsque besoin en était senti d’aller vers les avocats. « C’est que ce jour du vendredi, j’avais beaucoup de visiteurs, trop de visiteurs parce que les Universitaires venaient me rencontrer. Je ne sais pas où se situe le problème parce que Dr Diop a beaucoup de visiteurs; peut-être c’est ça le problème, je ne sais pas« , se souvient-il ajoutant qu’à chaque fois qu’il allait accueillir un visiteur, au retour les co-détenus avec lesquels il partageait la même chambre le signalaient aux « geôliers » qu’il a des permis qui attendent.

Permis…

A y voir de près, ces pièces seraient la pomme de discorde entre le leader des Forces démocratiques (Fds) et l’administration pénitentiaire de la Maison d’arrêt (Mar) de Rebeuss. « Je lui (Ndlr: geôlier) ai demandé d’avoir la possibilité d’aller récupérer ces permis parce qu’ils sont nombreux. Il n’a pas accepté; il m’a demandé de rentrer à l’intérieur. Il n’y a aucun problème. J’ai accepté de rentrer« , a-t-il détaillé, indiquant qu’au moment de rentrer à l’intérieur, le geôlier l’a poussé avec une violence qui a heurté les prisonniers qui étaient la-bas.

Prisonniers-témoins oculaires

Sous le choc -probablement -, ces derniers, raconte-t-il, lui ont demandé ce qu’il se passe. « J’ai dit à Malick Biaye qu’il y a aucun problème et qu’il faut les comprendre. Je n’ai même pas commenté. Une minute après, il revient et il me demande de sortir pour me dire qu’ici c’est Rebeuss; si tu ne fait pas attention Dinagn Nangamtaan Sa Nday », raconte-t-il indiquant qu’il lui a dit de ne plus répéter ces propos.

Plainte

Annoncée la semaine dernière, Dr Babacar Diop ne compte reculer d’un iota. Devant la presse, il a réitéré sa décision de déposer une plainte contre l’administration pénitentiaire – par l’entremise de ses avocats – dès la semaine prochaine. Très en verve, il soutient aussi que l’affaire doit aller au delà de ladite plainte, vu les mauvaises conditions de détentions des détenus de Rebeuss. Le Pr dit même avoir identifié trois de ses « agresseurs« .

Manifestation du vendredi 10 janvier à Guédiawaye

Le Patron des Forces démocratiques du Sénégal (Fds) ne fait pas dans la dentelle. Selon lui, si chaque sénégalais envoie – ne serait-ce qu’un – membre de sa famille à la marche de Guédiawaye, Macky Sall va revenir en arrière sur la décision de la hausse du prix de l’électricité.

 

 

 

Babacar Diop
Annonces

(15) commentaires

Abdourahmane Bo

un vrai comedien

    Ibou

    Le vrai comédien c toi , tu restes derrière ton écran à parler , espèce de cretin 

Dramé

La prochaine fois tu ne marcheras pas sur les grilles du Palais

    Amina

    Au contraire Dr est un homme très engagé, un vrai combattant et je pense que si c à refaire il le refera 

    Cheikh Mala Diop

    Reflechi un peut monsieur Drame

Gorgui Fall

Au senegal ils n ont pas habitude de voir une PERSONNE digne merci prof

Mohamed Ndiaye

il faut retouau palais pour voir… cessez de faire du cinéma les Sénégalais qui sont dans leurs maisons sont plus patriotes que vous .. vous voulez manipuler les Sénégalais allez y vous n’y arriveriez pas en plus on nous parle France dégage vous savez ya combien de Sénégalais qui sont en France et qui travaillent dignement … vous êtes des mécontents c’est mon avis merci

Cheikh Amidou Toure

il ne faut pas confondre démocratie et anarchie. Notre pays est si fragile qu’il faut respecter les règles du jeu. Faire son devoir et réclamer ses droits. Par ailleurs, après les élections, les citoyens doivent se mettre au travail. la politique c est pas emploi permanent

Mboup

Le droit de marche est un droit dont jouit le Dr Babacar Diop . Par contre s il s engagé dans la voie de la provocation il aura en face de lui la République.
Personne n est au dessus de la loi et la justice doit s appliquer sans brutalité inutile ni faiblesse coupable à tous ceux qui choisissent d être hors la loi .

Pape Diouf

Mon cher professeur si tu es un homme retourne devant les grilles du Palais

    Omar Dione

    bien dit pape Diouf bou delo dotou ko defati

Malick Diallo

babacar il faudra deposer ta plainte ces garde penitenciers il lhabitude des fait ils comparent lautorite est lautoritarismes il doivent montrais un bon excemple aux detenus il doivent respecter le droit de lhomme ces agens dovent etre des excemple en meme temps ce que je deploire la presence des gendarme il nont aucune formation dun penitentier il faudra nommer des penitenciers de senrichire sur le dos des detenus il lont essaiyer a la police mes sa ne passe pas il nont tien dans la cervelle yavait le feux wly faye qui disait un policiers vaut deux gendarmes le general wali faye il travailler avec les policier en casamance si ma memoire sont bonnejetais en 1976 0n nas pus decouver 92 armes vive la police senegalaise les gendarmes nont pas leur place dans les prisons

Malick Diallo

cher gendarme vous navez votre place dans les prisons vous acun formation ya assez de cadres dns les penitances il sont pour senrichire sur le dos des detenues les cadres gendarme doivent faire lobjet dune audite

Mbayya

du courage professeur

Sonkolait Paftef

Golo diop

Publier un commentaire