Supposés fonds occultes pour Sonko : Babacar Ba prône une loi sur le financement des partis politiques

« Au-delà de l’ouverture d’une enquête, il faut adopter une loi sur le financement des partis politiques…« , selon Babacar Ba qui s’est prononcé sur les supposés financements occultes de Sonko.

L’assainissement des finances…

Le Président du Forum du justiciable est d’avis que « la pertinence du financement des partis politiques sur le budget de l’Etat réside dans l’assainissement des finances, l’instauration des mécanismes afin de lutter contre les iniquités et le financement occulte dans le champ politique souvent effectués par des sociétés internationales voir même des personnes physiques au sein d’un lobby« .

Une loi sur le financement des partis politiques…

Pour Boubacar Ba, le Sénégal, à l’instar des grandes démocraties de ce monde, « doit aller vers l’adoption de cette loi qui profitera aux partis politiques les plus significatifs pour éviter la floraison des petits partis. Chaque individu voudrait créer un parti politique pour profiter du financement. Une loi sur le financement des partis politiques évitera aux lobbys étrangers, d’influer sur la marche de la politique au Sénégal« .

Conformément à la loi…

« En attendant l’adoption de cette loi, nous estimons que les activités des partis politiques doivent être autofinancées à partir de leurs ressources propres. Ces ressources proviennent, en principe, des cotisations de leurs membres et sympathisants conformément à la loi« , conclut-il dans une note parvenue à Senego.

14 COMMENTAIRES
  • MAME SEYE MBAYE

    Seul le parti pastef finance ses propres activités le don de soi pour la patrie et dépose son bilan chaque fin d’année babacar ba sait bel et bien cela qu’il aille au diable

    • SLAM

      Ce lui la il mange bien au solde de L’OFNAC.hahahaha il ne te reste que 2 mois de salaires apres direction reubeuss pour digerer.Seul un omelette est borne au situation du pays avec un sous-couver de la societe civil

  • Leuk

    Vaurien ! On ne l ‘entend jamais quand Macky Sall viole les lois de la république avec la DGE et la CNA.

    • Pobgui

      Merci Leuk, tout à fait d’accord avec toi, ce gars est une marionnette au solde du pouvoir en place. Il faut juste remonter sur le début de l’année jusqu’à maintenant et observer ses positions. A delà de Macky Sall et de son gouvernement, ce sont ces politiciens encagoulés qui tuent ce pays de par leurs agissements sournois

  • Un passant qui p

    Cessez d’insulter et saisissez la justice si les affirmations sont fausses ! C’est aussi simple que cela .

  • Domada

    Mame Seye Mbaye, tu as dis tout le contraire de la vérité 😂😂😂. Votre ex parti terroriste dissout bénéficiait de financements occultes pour brûler le Sénégal et n’a jamais déposé un bilan financier 😂😂. D’ailleurs, même vos militants se demandent ou sont passés les centaines de millions récoltés pour le takhawalou tour de votre say say et autres 😂😂. Lors des élections de 2019, votre say say a même bénéficié de financements d’organisation défendant l’homosexualité (100 millions de Oxfam etc…). Arrêtez vos mensonges et manipulations, ça ne passera pas car les sénégalais savent tout 😀😀😂. RIP pastef, ex parti terroriste vomi par le peuple sénégalais 😂😂😂

  • Baba

    Vraiment, notre pays va mal avec ses soidisants politiciens,de.vrais mafiosis et c est vraiment dommage pour ce pays.la mafia fait son chemin dans ce pays
    I

  • Patriote

    Non à la diversion. FOCUS 2024.

  • Niul

    Il faut aussi dissoudre le Pastef.

  • Domada

    Patriote, désolé mais le focus c’est fini parceque votre say say a immergé votre projet dans le jacuzzi de la petite Adji Sarr 😂😂. Fallait choisir un bon leader ou alors le faire remplacer dés qu’il a avoué avoir abandonné ses deux épouses en plein couvre-feu pour aller voir Adji dans ce lieu de débauche (sweat beauty) 😂😂. Massa thiono 😂😂😂

  • Paix justice

    Des chauves souris nous dirigent . Des gens qui ment à longueur de journee. Le focus est bien réel et est ce qui vous engloutira so Allah diabi. 👌

  • Paix justice

    Mentent, madiambal et yerim

  • Moussa

    Ce Babacar ne devait pas ainsi s’appeler, car il ne mérite pas son nom.
    On accuse sans preuves, alors que nos milliards de la COVID sont partis en l’air.
    Au lieu de faire des supputations des fonds reçus ou pas, il y a des fonds réellement reçus: nos milliards pour lutter contre la COVID.
    Nous aimons perdre du temps et parler pour ne rien dire

  • Sony

    Comme d’habitude Cheikh Yérim Seck reprend encore après le financement de la campagne présidentielle de 2019 de SONKO par la société britannique BP en connivence avec son ami Baba AIDARA et le site web Ghanéen. Le ridicule ne tue plus au Sénégal. Calomniez d’honnête citoyen !!!!!
    Voilà les détails sur l’article comme je m’y attendais en entendant le jour où Ils nous diront qu’il va accoucher d’un ange bientôt.
    Ubuesque la honte ne les connaît pas.😂😂😂
    Seck cite un député : “Je vous fais part des déclarations sans ambiguïté d’un député. Ses propos ont été clairement entendus par tous. Il a même affirmé que Sonko a écrit une lettre au président de la République, sollicitant une protection en raison de menaces subies après la révélation de cette affaire. Ces propos, que je vous rapporte, viennent directement du député ». En réalité, Cheikh Yérim Seck parle du député Matar Diop de Benno Bokk Yakaar lors d’un débat à l’Assemblée nationale le 25 novembre 2023.

    Ensuite M. Seck aborde le sujet du journal français le ‘Canard Enchaîné’, “Avant ces déclarations, le journal ‘Canard Enchaîné’, publié le 7 juin, avait déjà abordé le sujet. Pour vous situer, le ‘Canard Enchaîné’ est considéré comme l’un des journaux les mieux informés de France. Il a mentionné Sonko ainsi que l’argent en provenance du Qatar, détaillant l’affaire minutieusement. Ce sujet a été largement diffusé et entendu par les Sénégalais, sans que personne le commente”.

    Pour finir, Cheikh Yérim Seck en rajoute une couche en faisant des précisions sur la somme exacte que Sonko aurait reçue : “Le député a apporté des précisions supplémentaires à cette histoire. À mon tour, je vais ajouter d’autres informations : l’argent dont on parle vient du Qatar et s’élève à 20 millions de dollars.”

    Analyse de l’article du ‘Canard Enchaîné’:

    Un examen minutieux de l’article controversé du ‘Canard Enchaîné’, daté du 7 juin 2023, révèle une distinction cruciale : bien que le débat politique sénégalais se soit enflammé autour d’Ousmane Sonko et de prétendus financements qataris, l’article du ‘Canard Enchaîné’ révèle que bien que l’article mentionne Sonko et des fonds en provenance du Qatar, il n’accuse pas directement Sonko de recevoir cet argent. Il évoque plutôt l’appui des Mourides, obtenus grâce à l’argent du Qatar, via les Frères musulmans.

    L’extrait de l’article du ‘Canard Enchaîné’ :

    “L’opposant, qui se réclame de l’islam (local) mouride, est également partisan de la peine de mort et de la « criminalisation » de l’homosexualité.”

    “Ce qui, entre autres, lui vaut l’appui des Frères musulmans. En mars 2021, après une première arrestation de Sonko, le leader « Frériste » égyptien Saber Mashhour appelait à le soutenir sans réserve. « L’argent du Qatar (principal bailleur de fonds des frères) inonde le Sénégal pour convaincre les mourides de soutenir Ousmane Sonko », souligne un diplomate marocain, alors que plusieurs sources françaises susurrent la même analyse.”

    La partie la plus significative de l’article concerne le supposé flux financier du Qatar vers les Mourides. Un diplomate marocain est cité, indiquant que ces fonds cherchent à encourager le soutien des Mourides à Sonko.

Publiez un commentaire