Suite au rejet de sa caution à la CDC, le camp de Sonko prend une décision !

La coalition « Sonko Président » envisage des mesures juridiques contre la Caisse des dépôts et consignations (CDC) pour obtenir l’attestation de dépôt de la caution de leur candidat, Ousmane Sonko. Le mandataire, Mohamed Ayib Daffé, accuse la CDC de retenir indûment l’attestation malgré la quittance délivrée, tandis que la CDC réplique en évoquant des problèmes de conformité.

Mohamed Ayib Daffé, député et mandataire d’Ousmane Sonko, a exprimé vendredi son intention de prendre des mesures légales contre la CDC. « Nous allons adresser au directeur général de la CDC une sommation, pour qu’il nous remette l’attestation de dépôt de la caution du candidat Ousmane Sonko, parce qu’il n’a pas le droit de la retenir, » a-t-il déclaré à l’APS. Il souligne que la CDC, en tant qu’institution, est uniquement responsable de la réception des cautions et non de l’évaluation de la validité des candidatures.

Daffé précise que la coalition a déjà reçu une quittance pour le chèque de 30 millions déposé, mais l’attestation officielle, nécessaire pour confirmer la caution, manque toujours. « Ils ont vérifié mon mandat, le nom de la coalition et les attestations d’investiture. Et tout s’est très bien passé », a-t-il ajouté.

Cependant, la CDC, par la voix de son directeur de la communication, Matar Diop, apporte un autre éclairage. D’après l’APS, Matar Diop a mentionné que le nom d’Ousmane Sonko n’apparaissait pas sur la liste des candidats ayant retiré les fiches de parrainage auprès de la Direction générale des élections (DGE). « C’est à partir de ce moment que nous avons aussitôt commis un huissier pour lui remettre le chèque qu’il a déposé », a expliqué M. Diop, indiquant que l’huissier n’a pas encore rapporté à la CDC.

13 COMMENTAIRES
  • Daouda

    Vous vous fatiguez,votre sort est déjà scellé

    • Moustapha

      Monsieur vous êtes certe véridique mais au patient je vous suis

  • Moustapha

    Wallah c’est la vérité

  • Soda

    Personnellement, je ne pense pas que les élections vont nous permettre de nous débarrasser de ce cartel de neddos bandits.
    Geumou maa élections ni la justice (y a des juges et magistrats corrects, je ne m’adresse pas à eux). Mbam yatt rekk moyy garapam. Bandits geuneu koo bandits et utiliser les mêmes méthodes que lui. Ce cartel yatt ak rapport de force. Il n’y a pas d’autres solutions! Macky lii mou gnou yaabé laa khamoul. koo kham nii tous ceux qui le connaissent sont unanimes : c’est un poltron. Maintenant,il se cache derrière la gendarmerie, la police et une partie de la justice pour se foutre de nous. Man déé dii naa résister comme le prévoit ma constitution.

    • Amet

      Soda tu rêve tu parle de quel élections , elle n’aura pas lieu la surprise sera grande pour certains sénégalais le vent libérateur du Sénégal se prépare attend et regarde .tu pense que sa va continuer comme sa? NON il y a quelques hommes au Sénégal qui feront le Job au bon moment

  • Diallo

    Vous ne recevrez rien avec vos sometions vous ne pouvez rien le Senegal n est pas a vous vous ne pouvez rien absolument rien

  • Salvatori adji

    On s’en fout de sonko  ta place, c’est en prison

    • Franck

      Affirmatif mon cher, il en a fait trop

  • Franck

    Vous êtes toujours dans votre jeu favori, la manipulation qui ne passera plus. Comment on accepter la caution de quelqu’un dont le nom ne figure pas sur la liste électorale ?

  • Moussa

    « …parce qu’il n’a pas le droit de la retenir »? Yen daal personne n’a de DROIT?? Vous avez le droit:
    *de ne pas aller en justice (Sonko a préféré aller se cacher sous les jupons de khady Ngom que de faire face à une gamine de 20 ans)
    * de porter votre affaire devant un Tribunal d’instance ?
    * de contester devant le tribunal de la CDEA et Cour Suprême
    * de faire un rabat d’arrêt de la décision de la CS
    * de porter plainte contre la DGE ou son directeur…
    * de mentir dans les journaux…
    * de surcharger les cours et tribunaux par des affaires frivoles
    Mais vous refuser de faire face à vos OBLIGATIONS. Celle de reconnaître la justice du pays et d’adhérer à ses décisions.
    Pauvres cons!!

  • Domada

    RIP pastef, ex parti terroriste vomi par le peuple sénégalais 😂😂😂

  • Vérité

    Au Sénégal le système juridique est mort avec ce dictateur c’est de la dictature pure et avec la dictature ce n’est pas les tribunaux qui règlent les différents prenez vos courages a deux affrontez le pouvoir la où il vous attend n est pas eux qui taxe le juge Faye de tous les mots un démocrate n aurait jamais agi de la façon avec la cena des farba Senghor avec leur sale passe qui dise défendre le droit au Sénégal le ridicule ne tué point

  • diambong casamance

    il n’a cas assumer d’avoir brûlée le pays et appelle à l’insurrection violence terrorisme rébellion salafiste djihadiste.
    il doit payée de ces actes odieux et criminels.

Publiez un commentaire